Les Bordes, Aurélie Jeannin

Le mois de juin. Comme chaque année, Brune part avec ses deux enfants rejoindre son mari chez ses beaux-parents.

Les Bordes, cette famille où elle n’a pas sa place, où personne ne lui adresse la parole. Où son mari joue la zone neutre pendant que sa femme serre les dents, décompte les heures avant de pouvoir enfin quitter ce lieu.
Les Bordes, c’est aussi le lieu-dit, cet endroit où Brune se sent toujours en porte-à-faux. Où les secrets de famille pèsent dans les silences.

Lire la suite

Des diables et des saints Jean Baptiste Andréa

Joseph, professeur de piano raconte son histoire en jouant des partitions de Beethoven dans les gares, les aéroports, dans tous les lieux de passage. Cet enfant devenu orphelin est envoyé aux Confins, un orphelinat des Pyrénées. Dirigé par le surveillant général l’abbé Sénac, les enfants filent droit. Heureusement Joe a un don, il joue du piano. Cet atout lui permet de sortir de l’établissement pour donner des cours à Rose, une jeune fille riche. Au cœur de cet univers sombre, vétuste et violent la bande de la Vigie composée de Sinatra, Danny, Momo, Joe, Fouine et Souzik tente de s’enfuir. Une aventure qui ne laisse aucun répit. La figure de  l’orphelin dans la littérature comme super héros ( Harry Potter, Oliver Twist, Tom Sawyer, Causette ) fascine ; la thématique est abordée comme une aventure, avec beaucoup de romanesque, bercée par la musique classique et l’arrivée du rock des Rolling Stones avec Sympathy for the devil .Car même prisonniers martyrisés de cet enfer, on ne leur apprenait pas à penser grand, Joe s’improvise alors astronaute comme Michael Collins, imagine le voyage cosmique sur la lune et entends la voix de son mentor invisible. 

Des diables et des saints est le 3ème roman de Jean Baptiste Andréa. C’est un coup de cœur qui touchera à la fois les adultes mais aussi les adolescents. Il est question de jeunesse, difficile, de privation, d’abandon mais d’espoir, de couleurs et de rythme qui apparaissent sur une partition de musique.  

Editions l’Iconoclaste

Parution 14 Janvier 2021

Deux ou trois choses dont je suis sûre, Dorothy Allison

Dorothy Allison choisit de parler des femmes de sa famille, celles de l’ombre, celles qui se taisaient, cachaient les secrets, et savaient. Agrémenté des photos de sa famille, Dorothy Allison raconte la rudesse, la pauvreté, l’opiniâtreté, la violence, dans lesquelles sa grand-mère, sa mère, sa sœur et elle-même ont vécu.

Lire la suite

On était des poissons, Nathalie Kuperman

On était des poissons retrace la relation particulière entre une mère divorcée Alice et sa fille Agathe, le dernier été sur la Côte d’Azur. Échouée dans un hôtel au bord de mer, le caractère maternel
bipolaire est dérangeant et laisse cette petite fille en devenir prendre des décisions inappropriées pour son aîné.

D’ un amour passionnel à une haine destructrice ce roman psychologique nous plonge de manière franche et parfois incisive sur la question de la place et de la protection de l’enfant.

Un roman fort qui dérange mais aborde avec beaucoup de réalisme ce thème délicat de la santé mentale.

Nathalie Kuperman est l’auteur d’une dizaine de romans parmi lesquels Nous étions des êtres vivants, Les Raisons de mon crime, La Loi Sauvage(Gallimard, 2010,2012, 2014) et Je suis le genre de fille (Flammarion, 2018) a connu un vif succès critique et public

Parution Janvier 2021

Editions Flammarion

Over The Rainbow, Constance Joly

Ce roman autobiographique raconte la jeunesse d’une fille partagée entre une maman divorcée et un papa qui part vivre avec un homme.
Nous sommes en mai 68. L’homosexualité est un crime et sa fille ne comprend pas pourquoi deux hommes s’embrassent.
Avec une maman détruite par cet abandon incontrôlable, un père qui a décidé d’être lui même, l’enfant est le trait d’union de cette relation triangulaire particulière que le destin va faire basculer.
De la passion pour les arts, la musique et l’opéra, les voyages au quatre coins du monde emportant sa fille comme porte bonheur, la réalité les rattrape et détruit leurs rêves. Le sida est à la porte de la mort et frappe ce père magnifique.

Lire la suite