Windows on the world, Robert Mailer Anderson – Zack Anderson – Jon Sack

Le 11 septembre 2001, les tours du World Trade Center sont détruites lors d’une attaque terroriste. Au Mexique, une famille voit le flash info. Le père de famille est parti il y a quelques années aux États-Unis, espérant gagner assez d’argent pour aider les siens. Il travaillait comme cuisinier dans le fameux restaurant d’une des tours : le Windows on the World.
Travailleur clandestin, personne ne se préoccupe de savoir s’il est en vie ou non. Son existence n’apparaît nulle part, encore moins dans le recensement des personnes travaillant dans la tour. Balthazar fait parti des invisibles, ceux qui travaillent dans l’ombre, les sans papier, clandestins, qui font parti des rouages d’une grande machine ingrate.

Lire la suite

En attendant lundi, Tomomi Abe

Un manga doux-amer, où l’enfance laisse place à l’adolescence…

En rentrant au collège, voici venu le temps de grandir et d’abandonner les jeux d’enfants. Les camarades de Mizutani l’ont bien compris et chaque jour la sépare un peu plus d’eux. Le dimanche, l’appréhension de la semaine suivante grandit en son cœur. 
Un jour, elle croise Tsukino, un garçon discret aux yeux dont « la clarté dépasse tout ce qui existe en ce monde ».
Dès lors, l’univers si gris autour d’elle reprend des couleurs et c’est le sourire aux lèvres qu’ils se promettent de se retrouver tous les lundis soirs, en secret, dans la cour du collège.

Lire la suite

Le Jeune acteur : aventures de Vincent Lacoste au cinéma, Riad Sattouf

Si Vincent Lacoste existe sur le plan cinématographique, c’est grâce à son mentor Riad Sattouf. En 2008, ce dernier cherche à travers les lycées de France un jeune acteur.
Cette nouvelle BD nous démontre que tout est possible même quand on est un ado nonchalant et un peu glandeur…
On y découvre les coulisses d’un tournage, les codes de conduite du cinéma, les paillettes à Cannes, la vie rêvée d’un jeune acteur et ses limites à ne pas dépasser fixées par Papa Sattouf.

D’un regard bienveillant, et avec beaucoup d’humour, l’auteur nous entraîne dans le monde gras et complexé des jeunes adolescents, ces beaux gosses des quartiers populaires.
 
Lire la suite

Dans la tête de Sherlock Holmes, Cyril Lieron & Benoît Dahan

Une enquête palpitante, drôle, et brillante, menée par le duo inséparable et légendaire : Holmes et Watson !
Ces deux bandes dessinées parviennent merveilleusement à retranscrire en illustrations et en dialogues la vivacité de ces deux enquêteurs, les petites piques de l’un face au flegme de l’autre. Mais, c’est également un vrai coup de maître car, comme le titre l’indique, on a réellement l’impression de se retrouver dans la tête de Sherlock Holmes ! Par d’astucieuses mises en pages, par l’ingéniosité de dessins, on suit l’enquête en étant au plus proche du grand enquêteur. Les planches fourmillent de détails, qui vous pousseront à trouver vous-mêmes les indices qui n’échappent pas évidemment pas à Holmes, et qu’il associera dans des moments de grandes réflexions, enveloppé des fumées de sa pipe. 

Ces bandes dessinées sont un plaisir pour les grands et les petits, un magnifique objet et une histoire qu’on ne lâche pas. Cyril Lieron et Benoît Dahan nous offrent une magnifique œuvre !

Editions Ankama (t.1 : mai 2019 ; t.2 : septembre 2021)

Jours de sable, Aimée de Jongh

John Clark, jeune photo-journaliste décroche son premier gros contrat : aller prendre des clichés des habitants, de leurs maisons, des paysages, du Dust Bowl.

Dust Bowl, région entre l’Oklahoma, le Kansas et le Texas, soumise à de terribles tempêtes de poussière, qui recouvrent tout, empêchent la culture des terres, atteignent les poumons des gens, poussent les populations à déserter ces dunes mortifères.

Jours de sable est vraiment une très belle bd et au scénario très bien mené.
Aucun moment d’ennui, l’histoire monte petit à petit en détails et cheminements. Le personnage, ce photo-reporter, passera de l’œil extérieur, témoin, à celui qui s’implique, discute, trouve l’humain.

Intéressantes réflexions sur la manipulation des images, sur le pouvoir de celles-ci. Sur le hors cadre.
Et sur l’implication du photographe par rapport à son sujet.

Lire la suite