Les petites victoires, Yvon Roy

les petites victoires, yvon roy, rue de sevresOlivier a 18 mois et est diagnostiqué autiste avec des troubles psychiques très importants.
Les Petites Victoires, c’est un couple qui explose suite à l’annonce de cette maladie, mais reste complice face à elle. C’est le combat d’un père (Marc) qui doit accepter la maladie son fils et l’aimer pour ce qu’il est.
Au quotidien Marc va instaurer des rituels pour démystifier les phobies de son fils, afin qu’il puisse avoir confiance en lui et en les autres. Dans les années suivantes, celui-ci luttera pied à pied contre la maladie pour que son fils puisse avoir une vie et une scolarité presque normales.

Lire la suite

Essence, Fred Bernard & Benjamin Flao

essence bernard flao futuropolis

Achille, arpente les routes avec une jeune femme, dans un paysage post-apocalyptique où l’essence manque. Mais ils roulent, sans que le lecteur ne comprenne très bien où ils vont, ce qu’ils cherchent.
Mais très vite on comprend : Achille est mort, ces routes et ces chemins sont le décor du purgatoire. Son purgatoire. La jeune femme est son ange, elle doit l’aider à retrouver la mémoire. Le pousser à se souvenir.  Lire la suite

Frida, Vanna Vinci

frida vanna vinciUn roman graphique sur Frida Kahlo.

La narration est construite comme un journal intime / dialogue entre Frida et La Mort.
Les dessins de Vanna Vinci sont très très beaux, très forts, ils marquent et sont sans concession sur les souffrances de Frida, et sur sa force. Son caractère de feu, de peine, de passion.

Cette BD n’apprendra rien à ceux qui aiment Frida et connaissent son histoire, mais elle touche, elle fait sens, elle est belle.

frida vanna vinci page

Vanna Vinci a réussi un album magnifique et puissant, parvenant à s’imprégner de la vie de Frida Kahlo, à faire « parler » ses œuvres majeures en les mettant en scène.

Un très bel hommage.

Éditions du Chêne (2017)

Manhattan Murmures, Giacomo Bevilacqua

manhattan murmures bevilacqua

Sam est photoreporter, pour se guérir d’une lourde peine, il part s’isoler à New York. Il aime cette ville, il y a une partie de son enfance, un pied à terre. Il espère s’y reconstruire. Son ami et associé lui lance alors le défi d’y rester deux mois sans prononcer un seul mot. Sam accepte. Armé de son appareil photo, un casque sur les oreilles, il sillonne la ville, prend des clichés, et ne communique qu’un minimum avec les gens, et toujours par bouts de papier.
Sam trouve du réconfort dans cette structure rigide, il aime compter les choses, avoir des repères stables.
Sam est aussi un photographe particulier : quand il prend une photo, il ne regarde jamais sur son écran à quoi le cliché ressemble, il ferme les yeux, et enregistre le cliché dans sa mémoire. Une mémoire infaillible.
Puis il va faire développer ses photos.
Sauf que cette fois, trouble, sur une dizaine de photos la silhouette d’une femme, toujours la même, rousse et longiligne. Et il ne se rappelle jamais l’avoir croisée, et encore moins photographiée.
Il décide de retourner dans les lieux où elle est apparue.

Lire la suite

Une sœur, Bastien Vivès

une soeur bastien vives castermanEncore une jolie petite pépite de Bastien Vivès.

Une petite semaine de vacances, au bord de la mer en Bretagne. Antoine, 13 ans, pense y passer les vacances habituelles, avec ses parents et son petit frère Titi, jusqu’à ce qu’une amie de sa mère vienne, accompagnée de sa fille de 16 ans, Hélène.

Des moments poignants et d’une justesse délicate pour parler de ce moment où l’enfant devient ado, où son corps guide ses émotions, dont il ne sait que faire. Lire la suite