La discrétion de Faiza Guene

Après kif kif demain ou un homme ça ne pleure pas,   Faiza Guene nous présente avec beaucoup d’amour, de nostalgie, de fragilité et aussi de douleur une famille algérienne.C’est une histoire d’exil, d’intégration de culture mais aussi de la place de la femme dans une société patriarcale du bassin méditerranéen. Yamina, vit les dernières heures de la décolonisation.Son départ en France, son mariage précipité la rendent mutique, presque mystérieuse.Cette femme au foyer religieuse élevant ses quatre enfants nés français reste toujours en retrait, dans l’observation.Ses sentiments enfouis rejaillissent au travers de ses enfants qui se révoltent.Ses fragments de vie qu’elle transmet sont touchants.

Parution Aout 2020

Editions Plon  

Dans le yeux du ciel de Rachid Benzine

Rachid Benzine revient avec un nouveau roman palpipant, émouvant, politique et engagé.L’auteur nous emmène dans l’univers de la prostitution transmis de mère en fille.Nour l’héroïne refuse que sa fille Selma le devienne et travaille durement pour éduquer sa fille pour lui offrir un meilleur avenir.Nour est amoureuse de Slimane, une putain homosexuelle .Deux protagonistes en marge de la société construite autour d’un islam politique qui refuse la différence.La seconde partie monte en puissance entre les manifestations d’un genre de printemps arabe pour la liberté par des révolutions avortées par la violence du pouvoir en exercice et l’hypocrisie du système.L’humanité est en péril, elle est en danger.

Rachid Benzine sera en dédicace le samedi 12 septembre à la librairie.

Parution aout 2020

Editions Seuil

Le financier en chef David Zaoui


Jackson Zerbib vit à Pantin, et se rêve réalisateur célèbre, fréquentant le gratin hollywoodien aux cotés de S.Spielberg.En prenant la banlieue comme décor, ses acteurs sont ses voisins, ses copains, son style plutôt cascade, aventure et dérision. Avec la complicité de son père, Jackson ne laisse pas tomber ses rêves mais doit réellement travailler et s’invente un CV exceptionnel.Ne sachant ni parler l’anglais, ni décrypter les tableaux Excel, le voici Directeur Financier d’une start up prometteuse.Comment faire pour passer aux travers de cette supercherie,  cuisiner !

Ce deuxième roman confirme son talent d’auteur drôle, décalé, burlesque et tellement réaliste sur le monde des affaires .Il ose sans pincette.Les deux mondes de la banlieue et des quartiers chics que tout oppose sont joliment décrits avec humour.Un roman à emporter pour vos vacances.

Parution Juin 2020

Editions Jean Claude Lattès 

Nuits d’été à Brooklyn Colombe Schneck

 Esther Rosen, jeune apprentie journaliste en stage à New York suit avec beaucoup d’attention l’émeute raciale.Celle-ci découle de l’accident provoqué par un chauffeur juif sur deux enfants du quartier de Crown Heights à Brooklyn l’été 1991.Des cris de vengeance résonnent dans les quartiers noirs qui jouxtent le quartier juif.On entend des calomnies odieuses « on n’en peut plus…les juifs obtiennent ce qu’ils veulent, ils tuent des enfants. »Les nuits d’été à Brooklyn ne sont plus paisibles.Toutefois, parallèlement Esther trouvera le réconfort auprès d’un professeur noir plus âgé et marié Frederick ; étrange coïncidence…chacun profitant l’un de l’autre , alors que la guerre inter-communautaire explose. Leur histoire ne sera qu’un rêve écourté. Colombe Schnek tente de nous montrer que le combat pour le respect des communautés, de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme sont vains et invariants.C’est par la solidarité comme dans cette relation de couple que le combat sera gagné contre les divisions liées à nos origines sociales et culturelles. Cette histoire des émeutes de crown heights 1991 peut etre mise en miroir avec l’actualité récente, aux Etats Unis et en France.Rien n’est encore gagné. 

Edition Stock 

Parution mars 2020

L’enfer commence avec elle, John O’Hara


enfer commence avec elle

Si l’enfer commence avec elle ce sera avec Gloria Vandros, jeune femme insouciante et  irresponsable. Elle incarne la beauté fatale et la liberté au milieu de l’âge d’or des années folles. À New York elle assume sa sexualité avec beaucoup de légèreté et attire tous les hommes dans son lit. Jusqu’au jour où elle tombe amoureuse de Weston Liguett, cet homme est marié à Émilie, père de deux filles.

John O’Hara nous présente le milieu de la nuit avec les speak-easy, les café sociéty,  la middle class américaine, un univers à la Gatsby qu’il décrit à l’aube du krach boursier.

D’une écriture romanesque, on est parfois un peu perdu par la multiplicité des personnages, les allers-retours entre le présent et le passé. Toutefois L’enfer commence avec elle a été adapté au cinéma avec Elisabeth Taylor sous le titre de La Vénus au vison,  repris en musique par Christophe, Gloria une femme en avance sur son époque !

Editions de l’Olivier 

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Yves Malartic, traduction révisée par Mathilde Desprez.

Parution Juin 2020