L’aimée, Renée Vivien

Un livre-poème, une ode à l’amour absolu, passionné, obsessionnel, et non réciproque. Le portrait d’une femme libre, Lorély, solitaire, magnifique, qui brise les cœurs sur son passage, mais parce qu’elle ne parvient jamais à aimer vraiment, à aimer longtemps.
Face à elle, près d’elle, la narratrice raconte son amour, son abnégation. Elle préfère aimer dans l’obscurité et rester l’amie que de quitter définitivement. Elle raconte les âmes éplorées. Elle raconte la souffrance, la solitude, la tristesse.

Un texte magnifique, sensuel, où la nature influe sur les émotions, les accompagne, les modèle.

Des échanges philosophiques sur les sentiments, sur la mort, la religion, la construction de soi dans les épreuves.

Dans une plume douce et implacable, dans un lyrisme frôlant le mystère, Renée Vivien transporte le lecteur et la lectrice au cœur troublant et troublé du sentiment amoureux.

Éditions Talents Hauts, Collection Les Plumées (2019)

Les métamorphoses, Camille Brunel

Isis est une femme d’aujourd’hui : célibataire, avec une chatte qu’elle anthropomorphise, végan, antispéciste, férue des réseaux sociaux. Un jour, sur son balcon, atterit une grue. Une grue, c’est déjà insolite, mais en plus une grue antigone qui n’a rien à faire dans cette région…

Soit… elle prend une photo, la partage sur les réseaux sociaux, est bientôt relayée partout, jusque dans les journaux télévisés…
Mais très vite, d’autres animaux apparaissent dans des lieux où ils ne devraient pas être.
En parallèle, des hommes et des femmes (mais surtout des hommes) disparaissent.
Très vite, on comprend que les événements sont liés.

Lire la suite

Vertiges, Aniouta Florent

[Mot de Sylvie, lectrice et fidèle de la librairie]

C’est avec bonheur que j’ai « dévoré » Vertiges.

J’ai découvert et j’ai aimé le style et les nouvelles… le lecteur est embarqué dans un monde flirtant, en miroir, à la fois avec des situations tenant du monde de la réalité et de celui du fantasmatique … Où entre les deux se présente une plongée vertigineuse d’une « Inquiétante étrangeté » …

Lire la suite

Les Funambules Mohammed Aissaoui

Qui sont ces funambules, les héros du roman de Mohammed Aissaoui ?

Le narrateur a quitté son pays natal à neuf ans, avec sa mère analphabète, qui a rêvé d’un avenir meilleur pour son enfant. « Ne pas écrire. Ne pas savoir écrire. Est-ce que quelqu’un sait à quel point ne pas savoir écrire est une souffrance ? »En France, il va être sauvé par le chemin de la littérature car il devient biographe des démunis :
« J’exerce le métier de biographe pour anonymes. Je raconte les vies de ceux qui veulent laisser une trace, même dérisoire. J’écris pour ceux qui ne trouvent pas les mots. Ceux qui pensent utile de narrer leur histoire afin qu’un membre de leur famille éclatée puisse la découvrir un jour. À chaque fois, j’ai l’impression de rédiger des messages dans des bouteilles jetées à la mer ; je sais que ceux à qui s’adressent ces livres les ouvrent à peine, quand ils ne les oublient pas dans un carton. À force, j’ai compris : on écrit pour soi. »

Lire la suite

La famille Martin, David Foenkinos

Quand la panne de la page blanche fait des miracles

Un auteur cherche à écrire son nouveau roman. Sur un pari un peu fou, il décide d’interroger la première personne qu’il aborde en traversant la rue. De cette rencontre, en écrivant sur la famille Martin, une famille ordinaire parisienne avec Madeleine, Valerie, Patrick, Lola, Jérémie et Yves, il va chambouler le quotidien, les habitudes d’un couple de 25 ans de vie commune, interroger le passé de cette grand mère à la recherche de son premier amour et permettre à Patrick Martin la force de s’opposer à son patron, à Valérie qui se confesse sur son éventuelle séparation ou encore sur l’absence de sa sœur Stéphanie.

Lire la suite