Deep Winter, Samuel W. Gailey

deep winterAu fin fond de la Pennsylvanie, à Wyalusing, tout le monde se connaît. Chacun campé dans son « rôle ». Le vieux flic tranquille et bon. Le jeune flic violent et alcoolique. La serveuse qui rêve d’ailleurs, mais reste là, avec ses histoires d’amour foireuses. Et Danny, qui après un accident (tombé dans un lac gelé), ses parents morts, et son cerveau atteint, est devenu « lent ».
Les gens évitent plus ou moins Danny, ou le rudoient (le jeune flic), certains sont plus gentils (la serveuse).

Un jour la serveuse est assassinée brutalement. Chacun veut alors faire sa justice. Chacun sort les armes pour éliminer la menace. Et c’est une chasse à l’homme au cœur de la forêt, en plein hiver, qui commence.

Livre efficace.

Gailey parvient bien à rendre l’ambiance et les personnages de cette ville avec une certaine aisance.
C’est bien fait et c’est prenant.

Deep winter est un livre qui, du coup, ne se lâche pas. Le suspens n’est pas sur qui est le meurtrier (on sait tout tout de suite, alors que tous les personnages non), mais sur comment tout ça va se terminer. Tous ces hommes armés de fusil et de colère au fin fond d’une forêt glaciale, ça tient en haleine.

Une dimension humaine très importante. Gailey ne sort peut-être pas trop des sentiers battus mais il rend tout de même ses personnages intéressants et attendrissants.

Un vrai tourne-page.

Editions Gallmeister (Edition poche, 01.01.16)

2 réflexions au sujet de « Deep Winter, Samuel W. Gailey »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *