La montagne rouge, Olivier Truc

la-montagne-rouge-olivier-truc-editions-metailieEt nous revoilà replongés en Scandinavie pour le troisième polar d’Olivier Truc spécialiste des pays nordiques et baltes.

Klemet et Nina sont toujours de la police des Rennes. Mais l’intrigue se passe dans le sud de la Laponie, loin de leur point de base.
Des éleveurs découvrent, dans un enclos pour l’abattage annuel des rennes, un squelette sans tête. L’age du squelette est déterminant, car il y a un procès en cours entre les forestiers et les éleveurs. À savoir qui était présent à l’origine de l’exploitation des terres de la Laponie, bûcherons avec des papiers officiels ou éleveurs lapons sans papiers officiels mais qui revendiquent leurs présences antérieures aux bûcherons.

Il y a aussi une mystérieuse série de disparitions d’ossements et vestiges sami, de mystérieux archéologues, un éleveur à la poursuite du rêve paternel et un antiquaire au sombre passé.
Mais il ne faut pas oublier que la Suède de la dernière guerre mondiale jusque dans les années 50 60 est très ambiguë sur l’anthropologie raciale. Mesure des crânes, de la mandibule, largeur du crâne etc…. Avec des actions plus ou moins controversées sur la race.
C’est un polar à lire absolument qui, sous les descriptifs des paysages grandioses et des personnages fascinants, nous révèle une région très méconnue et pour tant très riche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *