La petite cloche au son grêle, Paul Vacca

La petite cloche au son grêle, paul vaccaUn petit village de France. Une usine qui va fermer. Un bar où se retrouvent les ouvriers. Et le quotidien de la famille gérante du bar. L’homme, simple, franc, et qui ne se pose pas trop de question. Agit, et vit au jour le jour. La mère, tout d’abord mystérieuse, un petit peu farfelue, très proche de son fils, rêveuse, pleine d’espoir. Le fils, pas très doué à l’école, préfère se balader le long du fleuve avec sa mère, pas très sportif non plus. A 13 ans, il arrive à un tournant de sa vie.

Et puis, le quotidien bascule doucement.
L’ado découvre Proust, et partage sa passion pour cet auteur avec sa mère. Il dévore les livres.
On apprend, par bribes, que la mère est malade. Un secret pas très bien gardé.
Le père qui essaye de tenir dans ses mains cette famille qu’il chérie par-dessus tout.

Ce livre est l’histoire de l’amour familial, du passage de l’enfance à l’adolescence, de la passion pour la littérature et les mots. L’histoire de tout un village qui se retrouve à découvrir Proust.
C’est écrit avec simplicité et justesse. Douceur et espièglerie. D’où jaillissent un grand amour pour la mère, une vraie compassion pour les passions amoureuses du pré-ado et des sourires devant la métamorphose de ce village en fief proustien.

Éditions Philippe Rey (mars 2008)
Éditions Livre de Poche (mai 2013)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *