Le monde n’existe pas, Fabrice Humbert

le monde n'existe pasAdam Vollmann journaliste enquête sur le crime passionnel d’une jeune mexicaine violée et tuée par son ami d’enfance Ethan Shaw à Drysden, petite bourgade perdue peu accueillante dans le Colorado aux États Unis. Au fil des pages, plantant un décor symbolique de la vie quotidienne des étudiants de l’époque, le roman se métamorphose en enquête inhabituelle. En effet, face aux fakes news, aux références cinématographiques (Wells, Hitchcock), aux montages, aux mensonges, à la fiction, on est face à une dystopie. Et si le monde n’existait pas ? Si la rumeur le mensonge ne faisaient qu’alimenter cette enquête difficile à dénouer au milieu des souvenirs d’enfances… ? On se retrouve dans une ambiance lynchienne, sombre, en arrière-plan les paysages de Twin Peaks. « Drysden n’existait pas. Le monde n’existe pas. Le monde est une histoire pleine de bruit et de fureur. »

Editions Gallimard Janvier 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.