Les optimistes, Rebecca Maccaï

les optimistesrebecca makkai

Entre 1985 à 2015, nous suivons la vie de membres d’un groupe de jeunes (hommes et femmes),  formé à l’université. Ces jeunes vont faire face à la pandémie des années 80 : LE SIDA. Nous vivons avec eux la vie du membre du groupe et aussi la mort des uns et des autres, le combat face à la vie et le deuil que chacun vit à sa manière suite à la mort de l’un des leurs. En dehors de l’historique d’une pandémie qui n’est toujours pas terminé, nous prenons part au combat et à l’amour de la vie qui caractérise ce groupe d’amis.

« Rebecca Makkai met en lumière cette tragédie de l’Amérique moderne que beaucoup cherchent à oublier. Un roman habile, puissant et d’une grande beauté. » Chicago Review of Books

« Un voyage saisissant… Rebecca Makkai livre une réflexion inoubliable, non sur la mort, mais sur le pouvoir de la vie. » Publishers Weekly

Rebecca Makkai vit actuellement à Chicago avec son mari et ses deux filles. Après Chapardeuse (Gallimard, 2012), Les Optimistes est son second roman traduit en français.

Traduction de l’anglais (Etats Unis) de Caroline Bouet

Parution Janvier 2020

Editions Les escales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.