L’oiseau du Bon Dieu, James McBride

L'oiseau du Bon Dieu, James McBrideJohn Brown est un personnage controversé de l’histoire américaine. Parti en croisade pour sauver les noirs de l’esclavage, il n’a finalement levé qu’une minuscule armée composée essentiellement de sa propre famille et de quelques bandits reconvertis.

Ses pérégrinations sont ici racontées par un jeune homme de couleur de 12 ans, surnommé l’Échalote, à la fois enlevé et libéré par John Brown. Il devient son porte bonheur à moitié consentant.

Sorte de gavroche travesti, l’Échalote traverse l’histoire en décrivant avec gouaille et naïveté les errements de ses compagnons, les inégalités de la société américaine, et ses propres interrogations et contradictions.

Il découvre l’héroïsme de certains, et la lâcheté du plus grand nombre, mais il apprend avant tout à apprécier cette liberté qui lui faisait si peur.

Basé sur des faits réels qui ont été parmi les déclencheurs de la guerre de sécession, ce livre pose un regard nouveau sur les relations entre noirs et blancs, esclaves et maîtres. Le héros se sent obligé de dissimuler totalement sa personnalité, jusqu ‘à se faire passer pour une fille, pour renvoyer au blanc l’image que celui-ci attend.

Le livre est passionnant, l’histoire est originale, et le style est flamboyant. On se croirait dans un film de Tarentino.

Éditions Gallmeister (20.08.2015)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *