Macadam, Jean-Paul Didierlaurent

macadam, jean-paul didierlaurentDes nouvelles où se mêlent poésie, violence, passion, suspens, humour et humanité.
Didierlaurent sait toujours mener le récit, conduisant à une chute parfois très dure, parfois cynique, parfois tendre.
A la découverte de personnage souvent sur la brèche, confrontés à quelque chose qui les dépassent (un deuil, un viol, une exécution…), la mort est présente dans presque toutes les histoires, le lecteur découvre le portrait de gens du quotidien, mais qui sont légèrement en décalage.

La Madame Pipi qui est écrivain, et cache un secret dans une des toilettes fermées.
Le musicien qui fait une fausse note pendant une tauromachie.
La petite fille qui tente de lutter contre le croque-mitaine.
Le graphologue obsessionnel, à la recherche d’une écriture du Mal.
Le vieux qui attend en maison de retraite.

Nîmes, souvent, en toile de fond.

On lit ces histoires avec plaisir, avec sourire, avec effroi.

Didierlaurent sait mener sa barque.

Éditions Au Diable Vauvert (10.09.2015)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *