Jolis jolis monstres, Julien Dufresne-Lamy

Dans un dialogue en « je » et « tu », deux générations de laissés pour compte se racontent et se réinventent en mettant au défi les frontières du genre, de la race et de la famille.

Dans les années 80, Lady Prudence est un des plus jolis « monstres » de la côte est des Etats-Unis, aux côtés des Angie Xtravaganza, RuPaul, Paris Duprée, Willi Ninja et toutes ces drag-queens légendaires révélées pour certaines dans le film-documentaire Paris is Burning. Mais le monde merveilleux des cabarets, bals et copines pour la vie est rincé par la pauvreté, le racisme, l’homophobie et le sida. Quarante ans plus tard, la Lady est redevenue James et se fait le confident et mentor de Victor, jeune père de famille et ancien taulard qui a tout quitté pour faire des stand-ups en robe et talons hauts…

Lire la suite

Les silences sauvages, Karin Serres

Trois femmes, trois vies, trois récits de fuite.

L’une s’isole dans une grise ville du nord, l’autre se cache du regard du monde en plein jour, la dernière profite d’un voyage d’affaire de l’autre côté de l’Atlantique pour réévaluer sa vie. Elles sont seules, invisibles et magnifiques. Elles ne se connaissent pas, n’ont pas le même parcours mais pourraient être sœurs : vie brisée, cœur broyé, trop pleines d’amour pour une société cruelle qui va trop vite et se fout des sentiments. L’eau est ce qui les lie et qui les sauvera peut-être…

Karin Serres nous livre dans ce recueil une vision à la fois lucide et poétique du destin de femmes atypiques et trop belles en dedans pour notre monde. Magnifique.

Editions Alma (2019)

77, Marin Fouqué

77 marin fouquéLa Seine et Marne. Le 7.7. Un abribus. Un jeune homme à capuche se raconte. Au fil de ses pensées, dans un style oral percutant, brut et énergique, le narrateur décrit une vie rude, une vie en marge, à se construire dans la boue et sous les poings.

Au départ, c’est un trio soudé : le narrateur, celui à la gueule fragile, la fille Novembre qui s’affirme à coups de poings et Enzo le bon copain frondeur. Ils se soutiennent, toujours ensemble, ils jouent, se chamaillent, et grandissent.
Ils sont coincés dans ce département où le bitume grignote petit à petit le marron, où les vieux paysans, leurs soirées lotos, leur salon de coiffure dans le bar du coin, laissent peu à peu la place aux familles de Parisiens, qui restent à faire bronzette dans leurs jardins, et à traverser la ville dans leurs grosses voitures. Lire la suite

Too good to go – l’appli anti gaspi

Télécharger l’appli Too Good To Go, et soyez avertis dès que nous avons des invendus. Vous pourrez les réserver et venir les chercher !

Pensez à apporter votre propre contenant !
too good to go maruani

Le coeur battant du monde, Sébastien Spitzer

le coeur battant du monde spitzer

[Dédicace le samedi 12 octobre – 16h]

1860.
Une fresque historique du Londres puissant des années de la révolution industrielle (comme la culture du coton) relatant les écrits du livre Le capital de Marx et l’amitié de celui-ci  avec Engels.
On y découvre un Karl Marx différent de l’image que l’on s’en fait : bourgeois dépensier et vivant au crochet du mécène industriel Engels. Marié à une baronne d’origine allemande, c’est au milieu de tout ce luxe que l’histoire nous révèle l’enfant caché adultérin de Marx, Freddy, adopté par une femme perdue rêvant d’un idéal brisé par la pauvreté de cette époque. Elle connaît la descendance de Freddy qu’elle veut monnayer pour survivre. Refugié, Freddy sera protégé par la femme d Engels Lydia à  Ardwick avant de venger sa mère défunte. Lire la suite