Le monde n’existe pas, Fabrice Humbert

le monde n'existe pasAdam Vollmann journaliste enquête sur le crime passionnel d’une jeune mexicaine violée et tuée par son ami d’enfance Ethan Shaw à Drysden, petite bourgade perdue peu accueillante dans le Colorado aux États Unis. Au fil des pages, plantant un décor symbolique de la vie quotidienne des étudiants de l’époque, le roman se métamorphose en enquête inhabituelle. En effet, face aux fakes news, aux références cinématographiques (Wells, Hitchcock), aux montages, aux mensonges, à la fiction, on est face à une dystopie. Et si le monde n’existait pas ? Si la rumeur le mensonge ne faisaient qu’alimenter cette enquête difficile à dénouer au milieu des souvenirs d’enfances… ? On se retrouve dans une ambiance lynchienne, sombre, en arrière-plan les paysages de Twin Peaks. « Drysden n’existait pas. Le monde n’existe pas. Le monde est une histoire pleine de bruit et de fureur. »

Editions Gallimard Janvier 2020

Message personnel de Joël Dicker

Mis en avant

Save the date le 27 mai pour la sortie du dernier livre de Joël Dicker L’énigme de la chambre 622 aux Editions de Fallois 
En attendant Joel Dicker vous livre un petit message bien sympathique.

Turbulences, David Szalay


Embarquement immédiat ! David Szaley nous emmène pour un voyage autour du monde. Douze destinations, douze destins liés les uns aux autres, douze turbulences que les personnes traversent sur le plan personnel et émotionnel. La trahison, le mensonge, la séparation, la maladie, les souffrance sont les thèmes abordés.
De Londres à Hong Kong en passant par Madrid ou encore l’Inde, il n’a jamais été aussi facile de fuir son destin par le biais d’un aéroport.

Embarquement immédiat ! David Szaley nous emmène pour un voyage autour du monde. Douze destinations, douze destins liés les uns aux autres, douze turbulences que les personnes traversent sur le plan personnel et émotionnel. La trahison, le mensonge, la séparation, la maladie, les souffrance sont les thèmes abordés.
De Londres à Hong Kong en passant par Madrid ou encore l’Inde, il n’a jamais été aussi facile de fuir son destin par le biais d’un aéroport.
David Szalay, né en 1974 à Montréal et élevé à Londres, vit à Budapest. Il a été sélectionné par Granta comme l’un des romanciers britanniques les plus talentueux de sa génération. Son précédent roman, Ce qu’est l’homme, traduit dans une quinzaine de langues, a été récompensé par le Plimpton Prize for Fiction et le Gordon Burn Prize. Turbulences, qui a rencontré un immense succès critique en Grande-Bretagne et aux États-Unis, confirme sa singularité sur la scène littéraire anglo-saxonne

Editions Albin Michel

Il est des hommes qui se perdront toujours, Rebecca Lighieri

« L’espérance de vie de l’amour est de huit ans. Pour la haine comptez plutôt vingt. La seule chose qui dure toujours c’est l’enfance quand elle s’est mal passée on y reste coincé à vie”

Ce roman noir raconte la survie de trois enfants Karel, Hendricka et Mohand des quartiers nord de Marseille. Livrés à eux-mêmes, le père Karl est violent alcoolique drogué et toxique, une mère inexistante désespérée, accrochée à l’héroïne. Karel le narrateur raconte son quotidien, ses tristes espoirs, qu’il parvient à supporter grâce à l’amitié de la communauté de gitans sédentarisés à côté de la cité Artaud. Lire la suite

Le chien noir, Lucie Baratte

le-chien-noir_lucie baratte

Une jeune et jolie princesse, Eugénie, vit recluse dans son château. Elle est retenue enfermée par son père, le Roi Cruel, à la discipline de fer, qui ne supporte aucun écart de son peuple ou de sa propre fille, écrasant tout le monde sous une montagne de décrets.
Voulant se débarrasser de cet élément de désordre, il est prêt à donner sa fille au premier qui traversera le pont et aura une fortune plus élevée que sa dot.

Au bout d’un certain temps et d’un temps certain se présente un roi. Il n’est connu de personne, vient d’un pays si lointain que le Roi Cruel n’y a jamais imposée sa soif de conquête. Le Roi Barbiche est étrange, très sombre, il est très mystérieux et entourée d’une aura de brutalité, alors qu’il se montre assez compréhensif, patient et doux envers Eugénie. Lire la suite