Vertiges, Aniouta Florent

[Mot de Sylvie, lectrice et fidèle de la librairie]

C’est avec bonheur que j’ai « dévoré » Vertiges.

J’ai découvert et j’ai aimé le style et les nouvelles… le lecteur est embarqué dans un monde flirtant, en miroir, à la fois avec des situations tenant du monde de la réalité et de celui du fantasmatique … Où entre les deux se présente une plongée vertigineuse d’une « Inquiétante étrangeté » …

Lire la suite

Vers les étoiles, Mary Robinette Kowal

En 1952, une météorite s’écrase dans l’océan, près de Washington. L’impact, suivi du tsunami, rase la Côte Est des États-Unis sur plus de 100km, puis touchera une grande partie du reste du monde.
Elma et Nathaniel York (elle mathématicienne et pilote – lui, ingénieur spatial) sont en week-ends lorsque la catastrophe a lieu, le couple va parvenir à rejoindre une base militaire, et très rapidement être impliqué dans l’équipe d’urgence – enfin surtout Nathaniel puisqu’il est un homme.

Lire la suite

Trencadis, Caroline Deyns

« Dans le prénom initial, Marie-Agnès, on entend la nostalgie du père : prénom d’une femme qu’il aurait aimé dit-il, la première, femme d’avant la mère.Dans le patronyme de Saint-Phalle, on entend, évidence même, ‘phallus’.Dans le surnom réclamé par la mère, Niki, on entend malgré tout ‘niquer’.Pour peu qu’on torde un peu les noms – parce que l’onomastique est un endroit où tout est permis – on pourrait en faire goutter une eau noirâtre, dégueulasse, sorte de prédestination sordide.
Mais tout dépend dans quel sens on décide d’essorer. »

Dans ce troisième livre, Caroline Denys s’attaque à la frêle, à la forte, à la mystérieuse, à la décriée, mère des Nanas. 

Lire la suite

La nouvelle force de vente : le click and collect du confinement saison 2

Quand on dirige une entreprise, il faut parfois faire preuve de stratégie de ventes pour avancer. La covid 19 nous enseigne que le click and collect est la solution la plus adaptée pour les TPE pour faire face aux géants de la grande distribution et des plates formes numériques. Nous vous donnons rendez vous sur le trottoir du boulevard Vincent Auriol pour vous dé-livrer. Par contre la Covid 19 nous précise que seuls les heureux futurs acquéreurs de papiers, stylos et carnets, calendriers, pourront rentrer dans l’antre de la culture et du savoir.

Rendez vous mardi 3 novembre pour une mise en application significative!