Comment je ne suis pas devenu moine, Jean-Sébastien Bérubé

comment je ne suis pas devenu moineBérubé, bouddhiste pratiquant depuis plusieurs années, décide de devenir moine, et pour cela, de se rendre au Tibet.
Au cours de ses pérégrinations, il connaîtra de nombreuses déceptions.
L’auteur raconte son voyage, ses rencontres, il découvre que le bouddhisme n’est pas forcément pratiqué avec la droiture qu’il espérait, que certains l’utilisent même à des fins matérialistes.
De naïf à très en colère, en passant par plein d’espoir et triste, Bérubé offre le récit de son voyage avec une sincérité apparente. Il ne se ménage pas.
Endossant régulièrement le rôle du reporter, il permet également au lecteur de découvrir le quotidien des chinois et des tibétains, leurs espoirs et leur quotidien. Lire la suite

Une vie avec Alexandra David-Néel, Fred Campoy & Mathieu Blanchot

une vie avec alexandra david-neelune vie avec alexandra david-neel 2

La fin de vie d’Alexandra David-Néel racontée par celle qui aura été sa dame de compagnie, sa soignante, sa confidente, sa protectrice, son adversaire, pendant des années : Marie-Madeleine Peyronnet.

D’abord on découvre cette vieille exploratrice acariâtre, sévère, avec des éclats de tendresse quand elle laisse apparaître des fissures. Une ambiance recréée avec finesse, par les planches en noir et blanc, dans le foutoir plein de toiles d’araignées, de bouddhisteries, de fauteuils défoncés, et d’obscurité, de la vieille maison pleine de secrets du Sud, puis il y a les planches en couleur, douces et lumineuses en même temps, où on suit Alexandra David-Neel à travers ses aventures, dans des paysages superbes, dangereux et mystérieux. Lire la suite

Rencontre lecture avec Louis-Philippe Dalembert

dedicace dalembert wespieser

Rencontre avec Louis-Philippe Dalembert, le vendredi 21 avril 2017 à 18h30

Lire la suite

N’essuie jamais de larmes sans gants, Jonas Gardell

n'essuie jamais de larmes sans gantsAnnées 80, Suède, principalement Stockholm.
La communauté gay (masculine).
En Suède, fin 70, on vient de dépénaliser l’homosexualité. Mais… qu’on ne se méprenne pas. Ce n’est pas que l’homosexuel est considéré comme normal, non. Il est reconnu, mais reconnu malade, et relevant de la psychiatrie.
N’empêche c’est un pas en avant à l’époque.
Seulement, début des années 80 le fléau SIDA surgit.
Et là, tous ceux qui pensaient, qui essayaient, qui luttaient, pour l’égalité, la reconnaissance, et le droit à une vie normale, sont considérés comme de pestiférés.

Le livre de Jonas Gardell raconte tout ça.
A travers le portrait d’un groupe d’hommes de différents âges, personnalités, parcours, et engagements, il dresse un tableau impressionnant de détails, de documentations, de témoignages et de force de toute la communauté homosexuelle. Lire la suite

Les salades so healthy

Les salades healthy pleine de saveurs, de croquants et de fraîcheur

La petite salade d'orge perlée avec ses petites graines de Grenade, ses doux champignons et de la feta. Lire la suite