Philida, André Brink

philida-andre-brink

[Poche]

Philida :
– Fonction : tricoteuse
– Condition : esclave en Afrique du sud
– Période : 1832
– Gouvernement : Anglais

 C’est en se basant sur sa propre histoire familiale qu’André Brink nous raconte l’histoire de Philida.
En 1833, les Anglais votent pour l’abolition de l’esclavage qui sera prévu quelque mois plus tard. Mais pendant 4 ans les anciens esclaves devront rester chez leurs maîtres pour valider leurs libertés.

Philida est l’une de ces esclaves.
Mère de quatre enfants (conçus avec le fils de son maître, François), elle se voit trahit par François. Devant se marier pour sauver l’exploitation familiale, il décide de vendre Philida et ses enfants. Philida va porter plainte auprès du Protecteur des Esclaves contre la famille Brink.
Philida se retrouvera vendue avec ses enfants dans le nord du pays où elle apprendra à lire et à écrire avec un vieil esclave érudit. Un long chemin ardu vers l’émancipation.
Cet ouvrage est un cri pour la liberté des femmes et sur les vérités des différents protagonistes de cette période trouble de l’Afrique du sud.
Éditions Actes Sud (Septembre 2014)
Babel (poche) (Septembre 2016)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *