Sous les branches de l’Udala, Chinelo Okparanta

sous les branches de l'udala, chinelo okparanta actes sudNous suivons Ijeoma, une jeune fille du Biafra, dans les années 70. Elle rencontre Amina, une jeune fille orpheline. Elles ont treize ans. Les deux jeunes filles vont vivre une histoire d’amour intense.

C’est un roman sur l’apprentissage de la vie, la quête de sa sexualité dans un monde qui n’accepte qu’une seule vision : un couple hétérosexuel marié avec enfants dont un garçon. Un roman dénonçant la violence et la barbarie de l’être humain et de la société en Afrique dans les années 70, mais qui touche aussi les autres continents et toutes les époques.Un livre difficile à lire par ses thèmes très importants, notamment sur l’homosexualité et la guerre mais écrit dans une belle douceur.

C’est le récit d’une vie.

Nous voyons Ijeoma grandir, évoluer et mûrir. Nous la suivons enfant, puis adolescente et enfin adulte, mariée, mère, divorcée. Nous suivons le fils de ses pensées, son évolution et sa vision sexuelle. A travers elle, nous voyons tout un peuple évoluer.

L’autrice nous dévoile l’histoire d’un personnage mais d’un peuple et d’une époque, à travers des chapitres assez courts, une lenteur et une poésie appréciable.

Editions Belfond (23.08.2018)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.