Dans la lande immobile, Sarah Moss

dans la lande immobile sarah moss

Le roman démarre sur une scène glaçante : une jeune fille dénudée, ligotée devant un groupe de personnes, une corde est passée autour de son cou. Une scène de punition, de sacrifice, qui s’efface, reste en fond lorsque le récit commence.

Silvie et ses parents, accompagné.e.s d’un professeur et de trois étudiant.e.s en archéologie, vont passer leurs vacances d’été à vivre comme les  hommes et les femmes de l’âge de fer.

Ce roman court est percutant, dans un huis clos au plus près de la nature, Sarah Moss dénonce la violence patriarcale et la force puisée dans l’espoir de liberté.

Traduction de l’anglais : Laure Manceau

Editions Actes Sud (mars 2020)

Le chien noir, Lucie Baratte

le-chien-noir_lucie baratte

Une jeune et jolie princesse, Eugénie, vit recluse dans son château. Elle est retenue enfermée par son père, le Roi Cruel, à la discipline de fer, qui ne supporte aucun écart de son peuple ou de sa propre fille, écrasant tout le monde sous une montagne de décrets.
Voulant se débarrasser de cet élément de désordre, il est prêt à donner sa fille au premier qui traversera le pont et aura une fortune plus élevée que sa dot.

Au bout d’un certain temps et d’un temps certain se présente un roi. Il n’est connu de personne, vient d’un pays si lointain que le Roi Cruel n’y a jamais imposée sa soif de conquête. Le Roi Barbiche est étrange, très sombre, il est très mystérieux et entourée d’une aura de brutalité, alors qu’il se montre assez compréhensif, patient et doux envers Eugénie. Lire la suite

Crève, mon amour, Ariana Harwicz

creve mon amour harwiczQuelque part, à la campagne, une jolie maison qui mérite quelques travaux. Un homme et une femme, mariés. Un bébé. C’est l’été, l’homme joue avec son fils dans la piscine en plastique installée dans le jardin. La femme est postée, à l’ombre, et imagine que la chaleur caniculaire, dans sa main, se transforme en couteau. Mais elle se lève, et va juste étendre le linge.

Ariana Harwicz signe un roman sans fard sur une femme qui lutte contre l’ennui, les nuits d’insomnie, l’emprisonnement, le carcan d’une vie, et les pulsions violentes qui l’envahissent, fissurent son enveloppe de femme, d’épouse et de mère.

Un monologue entre poésie, folie, détresse et violence, qui dénonce l’enfermement des femmes dans des modèles imposés par un monde patriarcal aveugle, sourd et égoïste. Lire la suite

Mes bien chères soeurs, Chloé Delaume

CVT_Mes-bien-cheres-soeurs delaumeDans son style qui joue avec les mots, qui frappent juste, le petit sourire en coin et le poing levé, Chloé Delaume délivre un pamphlet féministe.
Elle donne parole, elle prend parole, elle, la femme cisgenre hétérosexuelle (comme elle se définit elle-même, alors que tout de même, elle a « expérimenté ») : alors que cette parole ne lui semblait presque non légitime, et qu’elle la laissait aux autres femmes, celles plus touchées par la violence au quotidien : les lesbiennes, les transgenres, les travesties… Lire la suite

La femme mystifiée, Betty Friedan

la femme mystifiée betty friedan yvette roudy belfond

(Vendredi 8 mars 2019, 17h30 : Soirée de lancement, animée par Caroline Ast, directrice éditoriale du domaine étranger des éditions Belfond)

Livre traduit et préfacé par Yvette Roudy (ministre des droits de la femme de 1981 à 1986)
Première parution en 1963.

Par ce livre-enquête, Betty Friedan a dénoncé le système sociétal, qui par l’enseignement, la publicité, les magasines féminins et les psychologues freudiens, ont cantonné la femme à son rôle d’épouse, de mère de famille et de ménagère. Lire la suite