Manhattan Murmures, Giacomo Bevilacqua

manhattan murmures bevilacqua

Sam est photoreporter, pour se guérir d’une lourde peine, il part s’isoler à New York. Il aime cette ville, il y a une partie de son enfance, un pied à terre. Il espère s’y reconstruire. Son ami et associé lui lance alors le défi d’y rester deux mois sans prononcer un seul mot. Sam accepte. Armé de son appareil photo, un casque sur les oreilles, il sillonne la ville, prend des clichés, et ne communique qu’un minimum avec les gens, et toujours par bouts de papier.
Sam trouve du réconfort dans cette structure rigide, il aime compter les choses, avoir des repères stables.
Sam est aussi un photographe particulier : quand il prend une photo, il ne regarde jamais sur son écran à quoi le cliché ressemble, il ferme les yeux, et enregistre le cliché dans sa mémoire. Une mémoire infaillible.
Puis il va faire développer ses photos.
Sauf que cette fois, trouble, sur une dizaine de photos la silhouette d’une femme, toujours la même, rousse et longiligne. Et il ne se rappelle jamais l’avoir croisée, et encore moins photographiée.
Il décide de retourner dans les lieux où elle est apparue.

Lire la suite

Otages intimes, Jeanne Benameur

otages intimes, jeanne benameurÉtienne, Photographe Reporter a été pris en otage lors d’une de ses expéditions. L’histoire commence le jour de sa libération. Dans un avion, les yeux d’abord bandés, en compagnie d’un homme armé, Étienne est fébrile. Sa peur, sa colère, ce qui lui a permis de tenir, ses souvenirs, ses questionnements, ce qui l’a rongé, tout tourne dans sa tête.
Préférant se réfugier dans la vieille maison familiale, à la campagne, auprès de sa mère, il va essayer de trouver dans la force et la stabilité de son enfance, de ses bons souvenirs, de la nature, de ses vieux amis de toujours, un appui grâce auquel reprendre pied dans l’existence.
Seulement, il a changé. En lui, il y a des émotions, des pensées et des envies qu’il n’y avait pas avant.
Et sa mère et ses amis ne sont plus, non plus, vraiment les mêmes qu’avant. Ou alors ils sont devenus tous trop différents ?
Tous ont en eux des émotions et des envies enfouies dont ils sont les Otages Intimes. Ce moi qu’ils font taire pour préserver l’autre, se préserver soi, pour continuer à avancer. Mais la limite est fine. A se taire soi ne finit-on pas par s’étouffer ? Lire la suite