Vertiges, Aniouta Florent

[Mot de Sylvie, lectrice et fidèle de la librairie]

C’est avec bonheur que j’ai « dévoré » Vertiges.

J’ai découvert et j’ai aimé le style et les nouvelles… le lecteur est embarqué dans un monde flirtant, en miroir, à la fois avec des situations tenant du monde de la réalité et de celui du fantasmatique … Où entre les deux se présente une plongée vertigineuse d’une « Inquiétante étrangeté » …

La mort est très présente aussi et les personnages féminins principaux sont soumis aux épreuves de l’angoisse que génèrent d’autres personnages « absents » et/ou tyranniques de l’enfance ?

Ceci bien entendu, est la lecture que j’ai faite de ce magnifique livre. 

Je me suis retrouvée à suivre en observatrice une boucle obsessionnelle de l’histoire qui donne réellement des vertiges. Et quand le livre se termine, ce tourbillon continue dans l’esprit du lecteur : le ressenti est palpable et semblable à celui d’un passager en mer qui, bien qu’arrivé sur la terre ferme ressent encore ce roulis doux qui perturbe presqu’agréablement l’équilibre physique de ce voyageur… Il se trouve encore dans une sorte d’irréelle réalité !

Un si beau voyage à faire en la compagnie des personnages !

Editions L’Harmattan (mai 2020)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.