Une poignée de vie, Marlen Haushofer

poignee de vie marlen haushofer actes sudUn homme meurt dans un accident de voiture. La famille, alors, se rend compte, qu’il n’était plus aussi prospère que ça. Son usine de clous (oui c’est drôle !) ne marchait plus tellement. Du coup, la demeure familiale est mise en vente.
Une famille succinctement présentée, mais où Marlen Haushofer glisse déjà des fissures, des troubles.

Après plusieurs échecs d’acheteurs, arrive Betty.
Taiseuse, peut-être malade, le fils est perturbé : il l’apprécie et se sent un peu mal à l’aise en sa présence. En tout cas, elle semble vouloir acheter la maison. Pour la nuit ils l’hébergent dans la chambre d’ami.e.s.

Le récit alors change de point de vue, et plonge dans la tête, les pensées, les frissons de Betty. Dans un tiroir, elle découvre des cartes postales et des photos d’un autre temps. Un autre temps qu’elle a connu. Un monde dont elle ne fait plus partie.
Et alors Betty va faire face à son passé. Comment cette femme a un jour fuit, tout quitté. Comment de la jeune fille élevée par les sœurs, va découvrir qu’elle pose trop de questions, pense trop, n’arrive pas à rentrer dans le moule. Comment la jeune femme va tenter de suivre le chemin tout tracé de l’épouse, la mère, et ne pas s’en contenter. Lire la suite

Et toujours les forêts, Sandrine Collette

et toujours les forets collette lattesOn le voyait venir, à force d’écrire des livres noirs, très noirs, avec des personnages franchement pas la crème de la gentillesse… Voilà, Sandrine Collette l’a fait : elle a mis fin à l’humanité.

Corentin, le gamin mal aimé, abandonné, puis choyé par son arrière grand-mère, la vieille Augustine, va avoir l’espoir d’une nouvelle vie pleine de lumières et d’ami.e.s, lorsqu’une vague de chaleur décime l’humanité et la nature. Corentin, au « frais » dans les catacombes, survit. Il ne reste rien. Quelques personnes hagardes se dispersent dans la ville noircie et fondue.
Corentin va faire son seul choix possible : retourner aux Forêts. Là où la vie était rude, simple, cloisonnée. Là où Augustine l’a élevé et aimé. Là où il trouvera refuge. Lire la suite

La nuit atlantique, Anne-Marie Garat

Lors d’un voyage dans le Médoc pour revendre une vieille villa achetée dix ans auparavant sur un coup de tête, Hélène va se confronter à son enfance, ses cauchemars et ses choix de vie dans une atmosphère de bout du monde sur les rivages atlantiques. De sa collocation forcée avec un photographe québécois verbeux et une filleule impulsive à sa rencontre fortuite avec un géomaticien fantasque à la retraite, son séjour se transforme en une cascade d’événements rocambolesques qui feront bifurquer irrémédiablement le cours auto-infligé de son existence…

Ce nouveau roman confirme une fois encore Anne-Marie Garat comme une des meilleur-e-s auteur-e-s français-es de notre époque. A travers son écriture si singulière, elle nous entraîne dans les circonvolutions mentales d’une femme moderne, encombrées de ses peurs, ses préjugés, ses erreurs, ses blocages latents et ses désirs refoulés, que viennent perturber et altérer les confluences humaines, les situations absurdes et les réalités du monde extérieur. Un récit à la fois loufoque et sensible qui nous tient en haleine, sans que manquent de s’y infiltrer les grands questionnements actuels du patriarcat, de l’environnement et de l’auto-détermination.

Ed. Actes Sud (2020)

Lake Success de Gary Shteyngart

Gary Shteyngart nous transporte à bord d’un bus Greyhound sur les highways d’une Amérique glauque et décalée. Barry Cohen gestionnaire d’un fonds d’investissement spéculatif décide de tout plaquer et partir se réfugier auprès de son amour d’enfance Layla.A travers les différentes étapes de son voyage, et des rencontres étranges,  on y découvre un autre homme livré à lui même, solitaire avec sa valise de montres de luxe comme seule richesse. Rattrapé par le FBI pour délit d’initié, il rentre à Manhattan en découvrant ses erreurs, ses qualités ses manques, ses non dits.Un livre au style brillant et rythmé qui ne nous laisse aucun répit; cette histoire humaine qui nous déboussole est palpitante.

Editions de l’Olivier 

 

Gary Shteyngart est né en 1972 à Saint-Pétersbourg. Il quitte l’Union soviétique en 1978 et arrive aux États-Unis en 1979. Après un diplôme de sciences politiques à l’université d’Oberlin, il est remarqué en 1999 par Chang-rae Lee dont il suit l’atelier d’écriture et présente une première ébauche de son livre Traité de savoir-vivre à l’usage des jeunes Russes qui, très vite, enthousiasme les éditeurs et rencontre le succès. Il a également publié AbsurdistanSuper triste histoire d’amour, etMémoires d’un bon à rien.

 

 

 

Le sel de tes yeux, Fanny Chiarello

fanny chiarello le sel de tes yeux l'olivierSarah est une adolescente vivant dans une petite ville du bassin minier. Elle est solitaire, elle fait beaucoup de course à pied, elle aime les filles. Elle se cache.
Parce qu’on ne peut pas être lesbienne dans son petit univers. Parce qu’on ne peut pas être différente.
Sa mère traque les signes, les traces, et les détruits, humiliant son enfant, l’enfermant, la regardant comme une dépravée.
Son père, image absente et invisible, l’homme de maison qui ne dit jamais rien et regarde sa télé.
Sa sœur qui est « normale » avec son petit copain et son avenir tout tracé.

Sarah n’a pas grand chose qui la sauve de la chute : la course, la musique, son amie Jasmine, plus âgée, comme une grande sœur réconfortante, la relation ambiguë et à distance avec Rose. Et elle se met à écrire. Mais tout doit être tenu absolument secret. Et quand des choses lui échappent, c’est la violence qu’elle subit. Lire la suite