La vallée des fleurs, Niviaq Korneliussen

Après la claque Homo Sapienne, premier roman vif, tranchant, contemporain, j’attendais un nouvel ouvrage de Korneliussen avec impatience.
Et voilà qu’enfin arrive La vallée des fleurs.

La narratrice est une jeune femme intelligente, inuite, qui vit au jour le jour sa vie et son histoire amoureuse avec Maliina. Acceptée à l’université au Danemark, elle est à la fois ravie d’échapper au cocon familial très protecteur et inquiète à l’idée de laisser sa petite amie au Groenland.

En quelques allers-retours entre le Groenland et le Danemark, l’autrice tisse un récit introspectif, où les sentiments ont une place prédominante. Confrontée à la solitude, l’angoisse de la narratrice gagne de plus en plus de terrain. 

Lire la suite

Amour, extérieur nuit, Mina Namous

Lors d’une réunion de travail, Sarah rencontre Karim. Pour elle, c’est aussitôt une attirance qui touche à l’irrationnel, à l’instinct. Seulement, il vit en France, est un peu plus âgé, et marié. Tout aurait pu s’arrêter là pour cette femme algérienne. Mais Karim est également troublé.
Le couple va vivre dans l’ombre des rues d’Alger, puis de Paris, dans l’intimité des restaurants isolés et des chambres d’hôtels discrètes, une relation amoureuse sinusoïdale.

Mina Namous situe son histoire dans une Alger de 2013. Les femmes, si elles paraissent libres, vivent perpétuellement avec le danger. Elles ne doivent pas rentrer tard le soir, ne doivent pas être vue avec un homme, ne doivent pas porter des vêtements trop voyants… Sarah s’en accommode, c’est son pays, sa ville, elle l’aime, et malgré ces restrictions (qu’elle parvient à contourner), elle s’y sent bien.

Lire la suite

La vie invisible d’Addie Larue, Victoria E. Schwab

1714, dans un petit village proche du Mans, Adeline Larue rêve de voir le monde.
Sa condition de jeune femme l’en empêche et son mariage semble inévitable. En dernier recours, elle en appelle aux créatures de la nuit pour sceller un pacte, à double tranchant.  Elle obtient l’immortalité… mais ne peut laisser de traces sur le monde, tel un fantôme à travers les siècles : jamais personne ne pourra se rappeler de son nom, de son histoire ou de son visage. Aussitôt rencontrée, aussitôt oubliée. 

Après des années d’errance, Addie perçoit plus finement les limites de son pacte : elle vit au mieux ses rencontres avec les artistes de chaque époque, découvre langues et cultures du monde entier – avec leurs lots d’émerveillements et parfois d’horreurs – jusqu’à arriver à New York. 

Et après 300 ans, sa présence éthérée devient plus tangible : un jeune libraire la reconnait. Une question la taraude : pourquoi ? Lire la suite

La décision, Karine Tuil

[DEDICACE LE JEUDI 10 MARS 2022 A PARTIR DE 18h]

Le nouveau roman addictif de Karine Tuil nous plonge dans l’univers des juges d’instruction du pole antiterroriste.

Alma Revel, juge d’instruction, doit se prononcer sur le sort d’un jeune radicalisé de 23 ans revenu de Syrie, manipulateur, formé par l’Etat islamique. Son avocat à la défense n’est autre que l’amant d’Alma.

Lire la suite

L’institut, Stephen King

Luke Ellis a 10 ans, une vie plutôt cool et tranquille à Minneapolis. Il est ultra intelligent et curieux de tout, mais pas le cliché du gamin surdoué asocial, gringalet et bouc émissaire. Il a son super copain, il aime jouer au basket, et peut aussi passer des heures à lire des bouquins. Parfois, quand il s’énerve, des objets tremblotent autour de lui, mais ses parents sympas, aimants, à l’écoute, prennent soin de lui.

Sauf qu’une nuit, quatre méchants individus assassinent ses parents, le kidnappent, et le voilà enfermé dans un étrange Institut avec d’autres enfants. Distingués en TK (télékinésie) et TP (télépathie), des médecins leur font subir des expériences éprouvantes et douloureuses, jusqu’à ce qu’ils passent dans une autre aile de l’Institut – dont ils ne connaissent rien, et d’où aucun enfant ne revient.

Lire la suite