39 bonnes raisons de transformer des obsèques hawaiiennes en beuverie, Kristiana Kahakauwila

Tout comme dans le titre, les nouvelles de Kristiana Kahakauwila balancent entre rires et larmes. Sous un semblant de légèreté, de facilité, ressortent des histoires sombres et puissantes. Comme le verso d’une carte postale au paysage idyllique de mer azur et de sable fin, où de belles surfeuses se préparent à affronter les vagues, alors qu’un cadavre de jeune femme serait enfoui à quelques mètres.

Dans 39 bonnes raisons… nous découvrons le quotidien de la population hawaïenne. Des personnes méfiantes envers les touristes, pour lesquels sont saccagés les paysages, détournées les coutumes locales pour en faire des pastiches exotiques. Un racisme latent, et ambiguë, pour ces gens souvent entre deux cultures, parfois nés aux États-Unis, métisses, trop blancs.
À travers des nouvelles où la tension, le suspens, nous font tourner les pages avec avidité, où les personnages sont parfaitement dessinés, où les décors se matérialisent sous nos yeux, on plonge dans un Hawaï méconnu, réaliste, dur, drôle, avec une nature très présente. Un livre qui met en avant la rudesse de l’existence et la complexité des rapports humains, dans une société complexe et tiraillée.

Une excellente découverte !

Éditions Au vent des îles (avril 2022)
Traduction Mireille Vignol

Hawaiienne (kanaka maoli) par son père, Kristiana Kahakauwila a grandi en Californie.
Diplômée en arts appliqués de l’université du Michigan et en littérature comparée de l’université de Princeton, elle fut bénéficiaire d’un fellowship au prestigieux Harvard Radcliffe Institute en 2015-16 et enseigne à présent à la faculté d’anglais de l’université Mānoa de Hawaii et à l’Institute of American Indian Arts à Santa Fe.

Son livre 39 Bonnes Raisons de transformer des obsèques hawaiiennes en beuverie a reçu un très bel accueil aux États-Unis et beaucoup de retentissement dans les médias (Oprah, New York Times, Wall Street Journal…).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.