Cent millions d’années et un jour, Jean-Baptiste Andrea

La folle quête d’un scientifique pour retrouver le squelette d’un dinosaure dans les neiges éternelles des alpes.

France, 1954. Stan est un paléontologue en fin d’une carrière pas aussi palpitante qu’il ne l’aurait espéré. Sur les dires d’un vieux concierge italien récemment décédé, il décide de partir à la recherche des ossements d’une espèce de dinosaure dont l’existence n’a jamais été prouvée. Avec l’aide de deux compères et d’un guide, Stan se lance à l’assaut des montagnes glacées, au péril de leur vie et de leur santé mentale.

Dans son nouveau roman, Jean-Baptiste Andrea nous entraîne aux sommets du monde, dans une aventure impulsée par la frustration, l’arrogance et le besoin de reconnaissance. Mais peu à peu, l’objet de la quête s’estompe au profit du voyage physique et psychique, de la force de l’esprit et de la camaraderie, mais aussi des souvenirs et de la solitude. On est transportés.

Ed Iconoclaste (2019)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.