Corps sonores, Julie Maroh

corps sonoresQuébec. D’un été à l’autre. De courtes histoires, des moments de rencontres, de tranches de vie de couples, de sexe sans lendemain, des promesses, de fuites.
A travers cette bande dessinée, Julie Maroh semble vouloir aborder tous les aspects des relations amoureuses chez les 25-35 ans, de nos jours, et y parvient avec une véritable justesse, beaucoup de sensualité, de tendresse, de psychologie.
Et Julie Maroh ne cache rien, encore une fois, et n’hésite pas à aborder les relations amoureuses chez les homos, les trans, les poly-amoureux, les hétéros, aussi (ben oui !)… et grâce à ce ton simple, sincère, qui va à l’essentiel, rappelle en quelques pages que tous sont pareils face à l’amour. A vouloir trouver l’équilibre, la personne (ou les personnes) avec qui construire quelque chose.

Le coup de crayon de Julie Maroh est vraiment toujours très agréable, à donner une vraie sensualité aux corps, aux peaux, avec une certaine douceur.

Un bd résolument contemporaine et qui touche à l’universalité par cette insaisissable sentiment qu’est l’amour, et qui nous relie tous.

Editions Glénat (04.01.2017)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *