Dans le faisceau des vivants, Valérie Zenatti

dans le faisceau des vivants zenatti

[Rencontre le samedi 26 janvier 2019, 16h30]

Valérie Zenatti est autrice, et traductrice. Notamment traductrice des oeuvres d’Aharon Appelfeld depuis 2004. Cette rencontre va bouleverser sa vie, son intime. Elle en écrit d’ailleurs un livre, en 2011, un livre (Mensonges) qui évoque cette relation.
4 janvier 2018, Aharon Appelfeld décède.
Valérie Zenatti est dévastée. Elle se renferme, perd les mots.

Par ce livre, Dans le faisceau des vivants, elle raconte son deuil, le choc de la perte, le vivre sans. Elle raconte aussi comment elle s’accroche aux mots d’Appelfeld, à des images de lui, qu’elles cherchent, dont elle se nourrit, pour garder vivant la voix de cet homme si important pour elle.
Puis elle raconte son voyage, jusqu’à la ville où a vécu enfant Appelfeld. Cette ville Czernowitz, où les nazis sont venus l’arracher à sa vie.
C’est un récit touchant, émouvant. On trouve dans les mots de Zenatti les mots de la perte, universelle. Ensuite, elle resserre sur Appelfeld, le cite, beaucoup, décrit sa vie, sa façon de parler, d’être, de penser. Un véritable hommage qui donne envie d’ouvrir les livres de l’auteur et de le (re)lire.
Enfin, Valérie Zenatti met ses pas dans l’histoire réelle d’Aharon Appelfeld, le retrouve dans le froid, la neige et la solitude, le passé. Fait son deuil.

Indéniablement la très belle histoire d’une rencontre et de la fin d’une relation.

Editions de l’Olivier (janvier 2019)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.