Rencontre avec Laurent Guillaume

Date / Heure : 11/01/2020 de 16h00 à 19h00
Lieu : Librairie Maruani

Rencontre le samedi 11 janvier 2020, 16h

Né en 1967 en Meurthe-et-Moselle, Laurent Guillaume a passé son enfance dans la région genevoise avant de se suivre des études de droit à Lyon. Il entre en 1993 à l’école de police. Commandant d’une unité mobile de sécurité spécialisée dans l’anticriminalité et les violences urbainesn il exerce d’abord dans le Val-de-Marne. Cette expérience lui inspirera son premier roman, Mako. Après quelques années aux stups, il part au Mali en 2007, dans le cadre de la coopération, comme conseiller du directeur général de la police locale pour les affaires de lutte contre le trafic de stupéfiants. De retour en France en 2011, il est affecté à la brigade financière d’Annecy. En 2012, il quitte la police pour se consacrer à l’écriture de romans policiers et de scénarios.

Tout jeune, il a découvert la littérature avec Jack London et James Oliver Curwood et est venu au polar avec Nécropolis d’Herbert Lieberman. David Goodis, Dashiell Hammet, Raymond Chandler et Robin Cook font partie des auteurs qui l’ont influencé. Il a coscénarisé avec Olivier Marchal et Christophe Gavat le téléfilm de France 2 Borderline, adapté du livre 96 heures un commissaire en garde à vue de Christophe Gavat. Il a créé et scénarisé avec Olivier Marchal la série Section Zéro pour Canal plus.

Lorsqu’il n’écrit pas, Laurent Guillaume exerce une activité de consultant international en lutte contre le crime organisé, plus particulièrement en Afrique de l’Ouest.

laurent guillaume doux comme la mort 2020

Le Messager, mercenaire mandaté par la France pour assassiner l’un des leaders d’Al-Qaïda, découvre à la dernière minute qu’il a été trahi par ses commanditaires. Marc Andrieu, spécialiste de l’antiterrorisme, n’est plus que l’ombre de lui-même depuis que sa fille Eva a disparu. Et ces deux solitaires vont devenir les acteurs de la vengeance d’un troisième homme : Julien Vittoz, ancien ministre de la Défense compromis par un échec diplomatique, qui élabore un plan machiavélique pour assurer son retour. Son arme : le Messager, sa cible, Marc Andrieu. Autour de ces hommes, des innocents qui font les frais de ces machinations. Mais on ne manipule pas sans risques ceux qui n’ont plus rien à perdre.
Entrainant ses personnages d’Afrique de l’Ouest en France, Doux comme la mort est un thriller plein de surprises.

Notre article complet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.