Ideal Standard, Aude Picault

ideal-standard aude picault dargaudClaire c’est la nana normale. Un bon boulot (infirmière en néonatalogie) où elle se sent bien, des amies, la trentaine. Sauf… qu’elle n’arrive pas à trouver un homme pour partager sa vie. Et ça l’obsède, la mine, la désespère, la met en colère.
Pourtant elle essaye, elle enchaîne les rendez-vous, les conquêtes, les histoires. Parfois son esprit s’égare à déjà s’imaginer sur son petit nuage rose d’un mari, un enfant. Mais, ses relations ne tiennent pas plus de trois mois.

Et puis, à un moment où elle semble laisser tomber, en avoir marre de chercher l’homme idéal, elle rencontre Franck. Ils vont former ce couple dont elle rêvait… seulement, les rêves parfois…

Aude Picault prend le thème éculé de la trentaine bancale, du célibat qui pèse, et des grincements dans la vie de couple, mais grâce à son dessin épuré, à ses touches de couleurs doucement acidulées, et aux cases aérées, Idéal Standard penche plutôt du côté de la tendresse et l’empathie plutôt que la critique rigolarde ou acerbe.
Ce qui n’empêche pas à Aude Picault, par les textes, de dire les choses sans contour, dans un style franc, piqué d’humour, elle confronte le lecteur (et le personnage de Claire) à une réalité dure et bien réelle.

Alors oui, il n’y a rien de révolutionnaire dans cette bd mais elle est juste, et on aime plus que tout retrouver dans Ideal Standard des gens normaux (physiquement parfois un peu rondouillets ou mal fagotés, avec des têtes fatiguées ou de grands sourires pétillants. Submergés par leurs vies). Elle pose évidemment la question de ce que la société a fini par nous inculquer comme désir et aboutissement d’une jolie vie : un bon boulot, un mariage, des enfants. Et arrive très justement à montrer qu’il faut aller au-delà des clichés.

Une jolie surprise.

Éditions Dargaud (06.01.2017)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *