La fabrique de la terreur, Frédéric Paulin

Frédéric Paulin clôt sa trilogie sur la montée du terrorisme. Cet opus peut se lire indépendamment des autres, même si lire le triptyque dans son intégralité est passionnant.

L’histoire commence fin 2010, avec les « printemps arabes ». Le lecteur ou la lectrice va suivre des protagonistes entre Tunis, la Libye, la Syrie, Bruxelles, Paris, Toulouse, et Lunel.

Un palette de personnages et de situations permettant à l’auteur de dévoiler les mécanismes qui ont mené à l’apparition et la montée en puissance de l’Etat islamique.
Le roman riche en intrigues, incroyablement bien documenté, et palpitant comme un thriller, tient lecteur et lectrice en haleine. Entre des personnalités connues et des êtres fictionnels, des événements faisant partis de notre Histoire et des faits appartenant au romanesque, Frédéric Paulin offre un livre époustouflant de maîtrise, d’intelligence et de réflexion, tout en distrayant lecteur/lectrice, et réussissant à rendre addictif une histoire dont on connaît pourtant déjà la fin.

Editions Agullo (mars 2020)

Livres précédents :
La guerre est une ruse (2018)
Les prémices de la chute (2019)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.