Les cochons du Paradis, Barbara Kingsolver

rivages kingsolver cochons paradis

Turtle a 6 ans lorsqu’elle est témoin d’un accident insolite près d’un barrage. Avec sa mère, elles sauvent un homme… et deviennent des stars. Fuyant cette soudaine célébrité, elles prennent de nouveau la route. Passé et futur s’entrecroisent, avec l’histoire cherokee de Turtle et des Etats-Unis.
La suite de L’arbre aux Haricots !
Poétique et réaliste à la fois.
Des formes de phrases autour desquels on s’emberlificote l’esprit, un petit sourire aux coins des lèvres. Parfois une petite larme.
Parce qu’il est foncièrement plus triste ce Cochons au Paradis par rapport à L’arbre aux haricots.
La pauvreté, les traumatismes de l’enfance qui remontent, la trahison, la séparation, la lutte toujours encore et encore. Sans grand espoir.

Qu’une envie : tendre une main et tirer Taylor et Turtle hors de leur misère.
Mais ne pas taper trop fort sur la tête d’Annawake Fourkiller (mais quel nom fantastique!), parce qu’elle veut le bien, même si elle fait tout de traviole. Turtle est de sa tribu, de son clan, face au monde des blancs, elle ne peut s’empêcher de penser qu’il faut déployer ses grandes ailes (d’autruche ?) pour la couver.
C’est fort comme Kingsolver « respecte » l’angle de vue de tous ses personnages, comme son regard est tellement juste sur les gens et sur le monde.

1ère édition : 1993
Editions Rivages Poche (mai 2015)
Martine Bequie (Traductrice)

Pour retrouver les premières aventures des personnages : L’arbre aux haricots

Et pour aller plus loin : Les yeux dans les arbres

Une réflexion au sujet de « Les cochons du Paradis, Barbara Kingsolver »

  1. Ping : L'arbre aux haricots, Barbara Kingsolver | Librairie Maruani

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.