Les exportés, Sonia Devillers

Sonia Devillers est journaliste. Elle présente une émission quotidienne sur France Inter. Les exportés est son premier récit. Elle raconte l’exil de ses grands-parents Harry et Gabriella et leurs deux filles, essayant par tout moyen de fuir la Roumanie communiste. Alors que l’on pensait avoir tout dit sur le sort des juifs pendant la seconde guerre mondiale, l’auteure nous raconte l’exportation des juifs considérés comme des produits, des marchandises.

La Roumanie traite les juifs comme du bétail et les échange contre des porcins, des vaches, des veaux et autres bétails. Les juifs sont considérés comme des produits exportés, vers Israël et l’Europe. Ils avaient un avenir qu’ils ont dû quitter et tout recommencer. Ce livre est troublant. Comment un gouvernement a-t-il pu agir en toute impunité ? Depuis la seconde guerre mondiale et jusqu’au rideau de fer de la guerre froide, les juifs roumains ont subi des atrocités, des rafles, des déportations, dans les camps de Bogdanovsak où 8000 juifs sont morts incendiés dans les porcheries, ou tuer en les précipitant dans des puits. Les juifs sont rackettés, humiliés, terrorisés, torturés, autant d’horreurs que racontent Sonia Devillers qui nous éclaire sur la nature humaine et le pouvoir de citoyens compromis et complices. L’auteure nous renseigne sur son enquête, en retrouvant quelques archives et essayant de retrouver les passeurs comme Jacober. Ce livre est raconté avec beaucoup d’explications, d’informations qui nous laissent sans voix. 

Editions Flammarion (31/08/2022)

Sonia Devillers, née le aux Lilas, est une journaliste, chroniqueuse et animatrice de radio, sur France Inter principalement, ayant l’économie, la culture et les médias comme sujets de prédilection.

Une réflexion au sujet de « Les exportés, Sonia Devillers »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.