Les noces de la Renarde, Floriane Soulas

[Dédicace Lancement Samedi 4 mai à 16h]

L’histoire commence au XVe siècle au Japon. Un petit village de montagne et de forêt, qui vit grâce au commerce du bois récolté par les bûcherons. Seulement, une partie de la forêt est un territoire sacré, celui des dieux, des esprits, des yokaï. Ils n’y vont jamais… sauf… qu’un jour ils s’aventurent trop loin.
Hikari est une yokaï, une chasseuse, une renarde. Dans son clan, c’est celle qui rapporte toujours le plus de nourriture. Mais elle est rebelle, et surtout très curieuse de ces humains en contrebas.

L’histoire continue au XXIe siècle. Mina est une adolescente réservée et solitaire. Perturbée par son don, qu’elle vit comme une malédiction (elle peut voir les esprits et les fantômes), elle lutte chaque jour pour trouver la paix intérieure.
Mais un jour, Natsume, la jolie et pleine d’assurance, déléguée de classe, va l’entraîner dans une chasse au tueur de Yokaï. En sa compagnie, elle va alors découvrir un monde parallèle à celui des hommes, un monde où son don trouve enfin un sens.

Floriane Soulas, pendant tout le roman, passe d’une histoire à l’autre, faisant jouer les parallèles, les similitudes, et le poids du passé sur l’histoire présente. L’histoire se dénoue petit à petit, permettant au lecteur de découvrir progressivement toute la trame, et la profondeur des personnages.

A la fois quête identitaire, enquête à rebondissements, et roman social, Les Noces de la Renarde entraîne dans un univers japonais très bien posé.

Éditions Scrinéo 2 mai 2019)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.