Cliquez Venez et Collectez

Depuis le 30 octobre, malgré ce grand élan de solidarité de nos clients, des institutionnels ou encore de François Busnel, nous sommes ouverts en Drive ou Clique et Collecte. Merci à Bruno Maruani pour cette présentation

Confinés et dédicacés !

Plusieurs auteur.e.s nous ont manifesté leur soutien, en proposant de dédicacer un certain nombre de leurs ouvrages à nos client.e.s !

Une belle façon de soutenir les auteur.e.s et la librairie ! Et de vous offrir un beau souvenir malgré cette période compliquée, ou de faire un cadeau personnalisé à l’un.e de vos proches.

Vertiges, Aniouta Florent

[Mot de Sylvie, lectrice et fidèle de la librairie]

C’est avec bonheur que j’ai « dévoré » Vertiges.

J’ai découvert et j’ai aimé le style et les nouvelles… le lecteur est embarqué dans un monde flirtant, en miroir, à la fois avec des situations tenant du monde de la réalité et de celui du fantasmatique … Où entre les deux se présente une plongée vertigineuse d’une « Inquiétante étrangeté » …

Lire la suite

Vers les étoiles, Mary Robinette Kowal

En 1952, une météorite s’écrase dans l’océan, près de Washington. L’impact, suivi du tsunami, rase la Côte Est des États-Unis sur plus de 100km, puis touchera une grande partie du reste du monde.
Elma et Nathaniel York (elle mathématicienne et pilote – lui, ingénieur spatial) sont en week-ends lorsque la catastrophe a lieu, le couple va parvenir à rejoindre une base militaire, et très rapidement être impliqué dans l’équipe d’urgence – enfin surtout Nathaniel puisqu’il est un homme.

Lire la suite

Trencadis, Caroline Deyns

« Dans le prénom initial, Marie-Agnès, on entend la nostalgie du père : prénom d’une femme qu’il aurait aimé dit-il, la première, femme d’avant la mère.Dans le patronyme de Saint-Phalle, on entend, évidence même, ‘phallus’.Dans le surnom réclamé par la mère, Niki, on entend malgré tout ‘niquer’.Pour peu qu’on torde un peu les noms – parce que l’onomastique est un endroit où tout est permis – on pourrait en faire goutter une eau noirâtre, dégueulasse, sorte de prédestination sordide.
Mais tout dépend dans quel sens on décide d’essorer. »

Dans ce troisième livre, Caroline Denys s’attaque à la frêle, à la forte, à la mystérieuse, à la décriée, mère des Nanas. 

Lire la suite