Faillir être flingué, Céline Minard

faillir etre flingue céline minard

[Prix Inter 2014]

Bon au début, quel foutoir.
Courts chapitres. Beaucoup de personnages. Ça se croise et se sépare.
Si on lâche le bouquin quelques jours, on risque d’être perdu quand on le reprend.
Mais, après, quand elle commence à bien installer chaque histoire, qu’on connaît les personnages, et qu’on voit plus ou moins la direction qu’ils veulent prendre, on est accroché.
Lire la suite