Evénements Mars

calendrier mars

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

brizzi rencontre vian

 

 

 

Samedi 7 mars 2020, 14h30
Atelier Enfants Globe Trotter

Samedi 7 mars 2020, 16h
Sami Tchak

Mercredi 11 mars 2020, 18h30
Meïra Barer

Samedi 14 mars 2020, 16h
Gabriel Osson

Mercredi 25 mars 2020, 17h-19h
Paul & Gaëtan Brizzi

Lundi 30 mars 2020, 16h30-19h20
Joël Dicker

 

Evénements de janvier 2020

 

agenda janvier 2020 librairie maruan

Samedi 11 janvier 2020, 16h
Laurent Guillaume

Jeudi 16 janvier 2020, 18h
Franck Senninger

Samedi 18 janvier 2020, 16h
Véronique Aïache

Samedi 18 janvier 2020, 14h
Atelier enfant « Mon jardin intérieur »
Anita Berdugo

Samedi 25 janvier 2020, 16h
Vincent Chabault

Evénements du mois d’octobre 2019

Samedi 5 octobre – 14h

Rencontre dédicace avec Izumi Mattei Cazalis

pour la sortie de son livre : Un manteau d’écaille pour le pangolin
Editions A2MIMO

 

Samedi 5 octobre – 16h

Rencontre et dédicace avec Victoria Mas 

pour son livre : Le bal des folles
Editions Albin Michel

 

Samedi 12 octobre – 16h

Rencontre et dédicace avec Sébastien Spitzer

pour son livre : Le cœur battant du monde
Editions Albin Michel

 

Samedi 19 octobre – 16h

Festival Kreyol – Rencontre avec Pierre Sainte-Luce

pour présenter son livre : Colored
Editions Jets d’Encre

 

Lundi 28 octobre et mardi 29 octobre – 16h

Festival Kreyol – Atelier les Polycontes en langue créole

Atelier lecture à partir de 3 ans

Séance de dédicaces Septembre 2018 – Juillet 2019

Dans le faisceau des vivants, Valérie Zenatti

dans le faisceau des vivants zenatti

[Rencontre le samedi 26 janvier 2019, 16h30]

Valérie Zenatti est autrice, et traductrice. Notamment traductrice des oeuvres d’Aharon Appelfeld depuis 2004. Cette rencontre va bouleverser sa vie, son intime. Elle en écrit d’ailleurs un livre, en 2011, un livre (Mensonges) qui évoque cette relation.
4 janvier 2018, Aharon Appelfeld décède.
Valérie Zenatti est dévastée. Elle se renferme, perd les mots.

Par ce livre, Dans le faisceau des vivants, elle raconte son deuil, le choc de la perte, le vivre sans. Elle raconte aussi comment elle s’accroche aux mots d’Appelfeld, à des images de lui, qu’elles cherchent, dont elle se nourrit, pour garder vivant la voix de cet homme si important pour elle.
Puis elle raconte son voyage, jusqu’à la ville où a vécu enfant Appelfeld. Cette ville Czernowitz, où les nazis sont venus l’arracher à sa vie. Lire la suite