Maman pour le dîner, Shalom Auslander

« Notre mère est décédée, commence-t-il. Certains d’entre nous l’aimaient bien et d’autres non. Certains l’aimaient profondément et d’autres la détestaient. On n’a jamais été d’accord sur la question et on ne le sera jamais. En revanche, ce sur quoi nous devons nous mettre d’accord, c’est ce que nous allons faire d’elle. Allons nous la manger ou l’enterrer ? » Bienvenue chez les Cannibalo-américains, des cannibales de Brooklyn ! L’histoire complètement barrée de la famille Seltzer.

 

Lire la suite

Tout ce qui est à toi brûlera, Will Dean

Jane tente de fuir de chez elle. Dans une campagne où les champs s’enchaînent à perte de vue, elle avance cahin-caha, une cheville cassée. Son mari Len la rattrape. La ramène chez lui. Comme s’il ne s’agissait que d’un sac de pommes de terre.
Jane n’est pas son nom. Son vrai nom est Thanh Dao. Cela fait plusieurs années qu’elle vit avec Len. Séquestrée, mutilée, ses journées sont planifiées par son mari, et jamais elle ne doit se rebeller, rater son plat préféré, ou poser trop de questions.

Lire la suite

La fabrique des salauds, Chris Kraus

fabrique des salaudsEn 1905, un prêtre orthodoxe se fait lyncher dans son prieuré par des communistes au moment même où nait son premier petit-fils, Hubert.

En 1909 nait le petit frère Konstantin, à une date totalement insignifiante, jusqu’à la révolution russe qui viendra ébranler leur petite famille bourgeoise d’Allemands de Lettonie.

En 1919 entre dans leur vie une petite fille dont les parents ont été massacrés par les Bolcheviques.

En 1974, Konstantin raconte son incroyable vie à un jeune hippie dans la chambre d’hôpital qu’ils partagent à Berlin, une balle logée dans son crâne. Lire la suite

La femme mystifiée, Betty Friedan

la femme mystifiée betty friedan yvette roudy belfond

(Vendredi 8 mars 2019, 17h30 : Soirée de lancement, animée par Caroline Ast, directrice éditoriale du domaine étranger des éditions Belfond)

Livre traduit et préfacé par Yvette Roudy (ministre des droits de la femme de 1981 à 1986)
Première parution en 1963.

Par ce livre-enquête, Betty Friedan a dénoncé le système sociétal, qui par l’enseignement, la publicité, les magasines féminins et les psychologues freudiens, ont cantonné la femme à son rôle d’épouse, de mère de famille et de ménagère. Lire la suite

Le chant des revenants, Jesmyn Ward

le chant des revenants ward belfond avisJojo a treize ans, vit avec ses grands parents, sa mère et sa petite sœur, dans un Mississippi encore imprégné de racisme et de ségrégation. Jojo est métis. Sa mère Léonie est noire, belle, pas très futée, et pas tout à fait sortie de l’adolescence… Folle amoureuse de Michael – un blanc de bonne famille – dont elle attend avec fébrilité la sortie de prison.
Jojo affronte le monde avec sérieux, responsabilité et colère. Il prend soin de sa petite sœur, Kayla, qui trouve toujours le moyen de se lover contre lui ou de lui grimper sur les épaules.
Il n’a pas confiance en sa mère, qui se comporte avec trop d’insouciance, et se drogue.
Léonie fait ce qu’elle peut, mais au fond tout ce qu’elle veut c’est son homme. Elle aime ses enfants, mais ne sait pas quoi en faire.
Le grand père sert de parent référent à Jojo. Ensemble, ils discutent, se transmettent les choses. Il est solide, posé, aimant et doux. Mais aussi blessé et meurtrit par un passé douloureux, notamment un séjour au pénitencier où il a vécu et vu des choses affreuses sur lesquelles il ne parvient à mettre de mots.
La grand mère, sorcière chaman guérisseuse, est alitée, rongée de toutes parts par le cancer. Elle tente encore parfois de guider les siens, mais elle cherche au fond à mourir comme il faut. Lire la suite