L’horizon qui nous manque, Pascal Dessaint

horizon qui nous manque dessaint rivages[Pascal Dessaint sera présent au salon Paris Polar 2019 – samedi 23 et dimanche 24 novembre – mairie du 13e]

Au milieu des dunes, pas très loin de la jungle de Calais. Trois personnages vont vivre, survivre, dans des mobil home.

Lucille est paumée. Elle a tout donné à la jungle de Calais, trop donné. Elle y a perdu sa mère (qui ne lui parle plus parce qu’elle a tout lâché pour les migrants), son copain (qui s’intéresse à la faune locale et se désespère de la voir maltraitée – notamment par la création de la jungle), et l’impression de servir à quelque chose, que sa vie a un sens.
Elle rencontre Anatole, le vieux chasseur des dunes, qui sculpte et peint des oiseaux moches, fait pousser plein de chlorophytum, collectionne les bons de réductions, et cite Gabin à toute berzingue.
Il vit dans un mobil home, et accepte de sous louer le deuxième à Lucille.
Puis Loïk débarque. Il annonce tout de suite qu’il a fait de la prison, et cherche un endroit où loger. Il vise la vieille baraque à frites abandonnée qui traîne entre les mobil home. Anatole accepte.

Un trio de gens seuls, malmenés par la vie. qui ont connu pas mal de déboires, et se renferment dans une solitude rassurante. Lire la suite

Protocole gourvenante, Guillaume Lavenant

protocole gouvernante guillaume lavenant rivagesProtocole gouvernante, c’est avant tout un style. À la deuxième personne du pluriel, un livre sous forme de manuel, de marche à suivre, de guide, d’oracle, pour la gouvernante entrant en poste. Des chapitres courts, des étapes, des rites, des épreuves, que la gouvernante suit à la lettre pour intégrer la famille, y faire sa place, inspirer la confiance, et distiller, dans l’ombre, l’anomalie, le grain de poussière dans le rouage, l’eau sous le parquet jusqu’à ce qu’il se gondole légèrement… et empêche la porte de se refermer.
« vous finirez ce chapitre […] et vous attendrez le lendemain, parce que c’est ce qu’il faut faire, c’est ce que vous devez faire, […] attendre que tout finisse par arriver, et que tout arrive dans le bon ordre. »
Guillaume Lavenant livre un premier roman à l’atmosphère unique, immersive et complètement opaque. Le lecteur se retrouve captivé et perdu, obligé de suivre lui aussi le Protocole.
Lire la suite

Janvier Noir, Alan Parks

janvier noir parks

1er janvier 1973, l’inspecteur Harry McCoy rend visite à Howie Nairn, un détenu qui lui annonce qu’une jeune femme sera assassinée le lendemain.
McCoy enquête sans grande motivation, et lorsqu’il retrouve Lorna, c’est pour assister à son meurtre, en pleine gare routière. Le tueur est un jeune homme qui se suicide sitôt son acte accompli.
Quels liens unissaient ce détenu, cette serveuse et ce délinquant ? La première piste le guide vers une famille puissante de Glasgow, avec laquelle McCoy a un passé tumultueux. 

Ambiance froide et humide d’un Glasgow sous la neige, période charnière où la ville voit malheureusement les drogues dures entrer sur le territoire. Lire la suite

Ecoute la ville tomber, Kate Tempest

ecoute ville tomber tempest rivagesQuatre jeunes trentenaires vivant dans le sud de Londres sont un peu à court de tout, d’envie, de réussite, de perspective.
Le hasard les amène à se rencontrer et à nouer des relations pour le meilleur et plus souvent pour le pire.

Becky est danseuse mais n’arrive pas à décrocher un contrat, Pete est au chômage et galère, Leon est le meilleur pote de Harry (une fille) et à eux deux ils ont un commerce assez juteux de cocaïne.

Lire la suite

Vera, Karl Geary

vera karl geary rivagesHistoire de Sonny, un ado coincé dans une vie terne. Famille pauvre, famille de taiseux. Sonny ne veut pas prendre le chemin d’études dans le manuel, devenir ouvrier, mais il ne sait pas non plus quoi et comment faire autrement. Sonny qui est dans une école « de bourges », un lycée d’études générales, qui pourrait avoir sa chance, mais qui n’y trouve pas sa place.

Il est le pauvre, le débile, le voleur.
Sonny qui vole des bouts de vélos pour s’en construire un.
Sonny qui bosse le soir à la boucherie pour gagner quelques pièces, mais refuse de s’imaginer en faire son métier.
Sonny qui aide son père le week-end pour des travaux de bâtiments, et gagne encore trois pièces.
Des pièces, et des trésors d’objets qu’il planque dans une cachette secrète de la salle de bain. Lui qui rêve de s’échapper.
Il retrouve parfois Sharon à l’Antre des Chats, un coin sombre et planqué sur des rochers. Ensemble ils fument, boivent, et cassent leurs peines en silence, en se chahutant.

Puis Sonny croise Véra, la belle et énigmatique femme riche qui vit toute seule dans sa grande maison.
Immédiatement fasciné, attiré, aimanté, il va se rapprocher d’elle, et une troublante relation va naître, qui va les sauver, un peu, tous les deux, de leur solitude.
Lire la suite