La favorite, Matthias Lehmann

la favorite lehmannConstance, petite fille solitaire, vivant avec sa tante et son oncle dans un « château ». Élevée « à la dure », par sa tante (son oncle préférant picoler tout seul dans le salon), elle se retrouve souvent enfermée dans le grenier, où grouillent les araignées, où les ombres s’étirent.

Constance ne sait rien de ses parents. Ne sait rien du monde extérieur. C’est la tante qui régit tout. La tante qui la garde tout le temps enfermée sur leur domaine. La tante qui lui fait cours.
Jusqu’au jour où une famille de Portugais s’installe pour devenir leurs gardiens. Ils ont deux enfants. Et là, petit à petit, Constance va se révéler. A elle-même, et auprès d’eux. Lire la suite

Otages intimes, Jeanne Benameur

otages intimes, jeanne benameurÉtienne, Photographe Reporter a été pris en otage lors d’une de ses expéditions. L’histoire commence le jour de sa libération. Dans un avion, les yeux d’abord bandés, en compagnie d’un homme armé, Étienne est fébrile. Sa peur, sa colère, ce qui lui a permis de tenir, ses souvenirs, ses questionnements, ce qui l’a rongé, tout tourne dans sa tête.
Préférant se réfugier dans la vieille maison familiale, à la campagne, auprès de sa mère, il va essayer de trouver dans la force et la stabilité de son enfance, de ses bons souvenirs, de la nature, de ses vieux amis de toujours, un appui grâce auquel reprendre pied dans l’existence.
Seulement, il a changé. En lui, il y a des émotions, des pensées et des envies qu’il n’y avait pas avant.
Et sa mère et ses amis ne sont plus, non plus, vraiment les mêmes qu’avant. Ou alors ils sont devenus tous trop différents ?
Tous ont en eux des émotions et des envies enfouies dont ils sont les Otages Intimes. Ce moi qu’ils font taire pour préserver l’autre, se préserver soi, pour continuer à avancer. Mais la limite est fine. A se taire soi ne finit-on pas par s’étouffer ? Lire la suite