Une poignée de vie, Marlen Haushofer

poignee de vie marlen haushofer actes sudUn homme meurt dans un accident de voiture. La famille, alors, se rend compte, qu’il n’était plus aussi prospère que ça. Son usine de clous (oui c’est drôle !) ne marchait plus tellement. Du coup, la demeure familiale est mise en vente.
Une famille succinctement présentée, mais où Marlen Haushofer glisse déjà des fissures, des troubles.

Après plusieurs échecs d’acheteurs, arrive Betty.
Taiseuse, peut-être malade, le fils est perturbé : il l’apprécie et se sent un peu mal à l’aise en sa présence. En tout cas, elle semble vouloir acheter la maison. Pour la nuit ils l’hébergent dans la chambre d’ami.e.s.

Le récit alors change de point de vue, et plonge dans la tête, les pensées, les frissons de Betty. Dans un tiroir, elle découvre des cartes postales et des photos d’un autre temps. Un autre temps qu’elle a connu. Un monde dont elle ne fait plus partie.
Et alors Betty va faire face à son passé. Comment cette femme a un jour fuit, tout quitté. Comment de la jeune fille élevée par les sœurs, va découvrir qu’elle pose trop de questions, pense trop, n’arrive pas à rentrer dans le moule. Comment la jeune femme va tenter de suivre le chemin tout tracé de l’épouse, la mère, et ne pas s’en contenter. Lire la suite

Joséphine Baker, Catel et Bocquet

josephine-bakerCatel et Bocquet ont fait un vrai travail de fond avec la vie de Joséphine Baker. Il n’est pas facile de transmettre 69 ans d’une vie dans 450 pages. Après Kiki de Montparnasse et Olympe de Gouges voici Joséphine Baker.
Elle est née dans le Missouri à Saint Louis en 1906 et  mourra en 1975 à Paris, 13ème, à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière  d’une attaque cérébrale.
Elle sera une icône des années 30, sera chanteuse, meneuse de revue, actrice et une très grande résistante. Lire la suite

Rencontre signature avec Céline Flory

Céline Flory en dédicace à la librairie Maruani

Céline Flory était en dédicace ce mercredi 20 mai pour présenter son livre « De l’Esclavage à la Liberté Forcée ».

Voici quelques photos de la soirée :

Lire la suite

De l’esclavage à la liberté forcée, Céline Flory

flory esclavage

Dédicace le mercredi 20 mai, 18h.

Après l’abolition de l’esclavage en 1848, les Antilles et la Guyane manquent de main d’œuvre.
Pour pallier à cette pénurie, les autorités françaises mettent en place un procédé proche de la traite négrière : le « rachat » de captifs sur les côtes africaines.

Céline Flory décrit dans le détail l’organisation de cette migration forcée, qui durera jusqu’en 1962.

Lire la suite