Rouille, Floriane Soulas

rouille soulas scrinéoDès 12 ans.

L’histoire de Violante, jeune prostituée amnésique dans un Paris steampunk.
Un Paris aux quartiers marqués – La Ferraille, Le Dôme, La Souricière.. – chacun avec son chef de gang, chacun avec ses règles. Un Paris aux quartiers pauvres cloisonnés du quartier riche.
Des quartiers pauvres d’où disparaissent mystérieusement les enfants des rues et les prostituées, où une nouvelle drogue circule, où des cadavres mutilés sauvagement apparaissent.
L’amie de Violante, Satine, s’est retrouvée à la rue, droguée, puis on a retrouvé son cadavre.
Violante, veut retrouver qui l’a assassinée. Tout en essayant de retrouver les traces de son propre passé.

Le résumé est intéressant. L’univers aussi, entre un Jules Verne, un Stephen King et un Jack l’éventreur.
Lire la suite

Numbers, John Rechy

numbers rechy vialletJohnny Rio a passé trois ans à Laredo, au Texas, pour s’isoler, vivre seul (mais proche de sa famille), gagner sa vie « honnêtement ». Il revient à Los Angeles, pour 10 jours. Sans raison ? Il n’arrive pas à mettre le doigt dessus, mais décide de continuer, d’y aller, de revoir cette ville.
Los Angeles, où il vivait de tapin et de l’amour inconditionnel de Tom. Il était le petit mec filiforme, mignon, à la peau mat, qu’on pouvait se payer pour 10$. En trois ans il est devenu un homme au corps sculpté, avec 700$ en poche, et une assurance de prédateur. Lire la suite

Janvier Noir, Alan Parks

janvier noir parks

1er janvier 1973, l’inspecteur Harry McCoy rend visite à Howie Nairn, un détenu qui lui annonce qu’une jeune femme sera assassinée le lendemain.
McCoy enquête sans grande motivation, et lorsqu’il retrouve Lorna, c’est pour assister à son meurtre, en pleine gare routière. Le tueur est un jeune homme qui se suicide sitôt son acte accompli.
Quels liens unissaient ce détenu, cette serveuse et ce délinquant ? La première piste le guide vers une famille puissante de Glasgow, avec laquelle McCoy a un passé tumultueux. 

Ambiance froide et humide d’un Glasgow sous la neige, période charnière où la ville voit malheureusement les drogues dures entrer sur le territoire. Lire la suite

Le regard, Ken Liu

ken liu regard belialAurélien Police, illustration de couverture – Pierre-Paul Durastanti, traduction.

Un homme retrouve une prostituée,Jasmine, l’assassine, l’énucle pour récupérer son appareil photographique implanté. On pense que c’est pour ne pas laisser trace de son crime, mais cela va plus loin… Le Surveillant. Il est froid, calculateur, sur de lui, intelligent.
Ruth, ancienne flic, n’est pas remise du meurtre de sa fille (qu’elle aurait peut-être pu sauver). Devenue super détective (elle s’est fait implanter moult améliorations physiques, plus un Régulateur, qu’elle utilise 23h par jour, alors que la règle est normalement d’1h en continu max, qui l’empêche d’être soumise à ses émotions).
La mère de Jasmine/Mona engage Ruth pour retrouver l’assassin de sa fille (les flics ont laissé tomber l’enquête, pensant à un règlement de compte de mafia chinoise). Lire la suite