L’hiver du mécontentement, Thomas B. Reverdy

hiver du mécontement reverdy flammarion avis critique chronique dédicace signature rencontre[Rencontre le samedi 24 novembre 2018, 16h]

Prix Interallié 2018.

Londres, 1978-1979.
Des manifestations, des grèves, la ville ralentit, puis est paralysée. En plein hiver. Les poubelles s’entassent dans les rues, les problèmes de transport provoquent de tels retards que les londoniens ne travaillent plus que quelques heures par jour. Tout le monde finit par prendre un nouveau rythme. Tout le monde attend que quelque chose change, que quelque chose se passe.

Londres, hiver 1978-1979, punk rock, rage de vivre, envie de bouleversement.
Sid Vicious assassine Nancy Spungen, à sa sortie de prison il se suicide d’une overdose. Les Sex Pistols disparaissent, The Clash sont là. Et Joy Division. Moins violents, mais pas moins sombres.
Londres se meurt, se révolte, sent la rage de vivre et les poignets liés dans une société où il n’y a pas d’avenir. No Future. Lire la suite

Rencontre avec Cécile Ladjali

affiche RENCONTRE-CECILE LADJALI-LIBRAIRIE MaruaniCécile Ladjali était présente à la librairie Nicole et Katia Maruani le samedi 20 janvier.

Pour la sortie de son nouveau livre Bénédict, ed. Actes Sud (Janv. 2018)

Bénédict, enfant d’une mère iranienne et d’un pasteur suisse, a grandi entre l’Orient et l’Occident, bercé par la poésie soufie et le souffle de l’Apocalypse, debout au milieu des contraires. Plus tard, devenu Maître Laudes pour ses étudiants, professant la littérature comparée à l’université de Lausanne et, un semestre sur deux, à celle de Téhéran, son enseignement singulier et sa mystérieuse personne inspirent passions et sentiments contradictoires à son public. C’est aussi que Bénédict semble une figure provocante, éminemment androgyne, affranchie des contraintes de sa naissance, prosélyte d’une parole de tolérance et de résistance, qui fait résonner dans les amphithéâtres des mots de liberté, ceux d’une révolution culturelle à conduire, ceux d’un monde où s’effacerait la dramatique et douloureuse séparation entre les sexes.
Roman de la réconciliation à la beauté grave et brûlante, Bénédict interroge les identités fixes et embrasse les genres, ouvrant un espace intermédiaire, entre grâce et pesanteur, vers un corps à corps apaisé par l’amour et la littérature. Lire la suite

Dans la maison du père, Yanick Lahens

dans-la-maison-du-pere-lahens-wespieser[Dédicace mercredi 30 novembre 2016, 18h30]

L’histoire commence par une ado (13 ans) dansant pieds nus dans la rue, et qui soudainement se fait frapper par son père.
Petit retour en arrière, où Alice Bienaimé se raconte, son enfance, sa famille, et la passion pour la danse qui grandit en elle.
Elle raconte, petite, les moments de complicité avec sa mère au piano, son oncle souriant, la musique autour d’eux.
Elle raconte la cuisinière et nourrice à la fois, Man Bo, qui cache ses pratiques vaudous, ses croyances et ses histoires fabuleuses (mais les transmet à Alice). Lire la suite

Prends Garde, Milena Agus & Luciana Castellina

Prends_GardeTrès bonne idée d’associer les deux livres en un : d’un côté, l’Histoire présentée, de l’autre l’histoire racontée.
Découverte de cette période en Italie, où la guerre se termine (39-45), où les anciens ennemis deviennent des amis, et vice versa, où les repères sont perdus. Et où les pauvres paysans sont de plus en plus pauvres pendant que les propriétaires terriens se planquent dans leurs magnifiques propriétés.
Histoire d’une rébellion de paysans. Qui ont des armes (celles qu’ils ont ramené de la guerre) et ont vu et connu tellement d’horreur, que la colère semble être devenu leur principal moteur.

Lire la suite

Rencontre Dédicace avec Vincent Cespedes

Vincent cespedes osez la jeunesseFestival Musiques Sacrées Paris : Rencontre avec Vincent Cespedes. Le 17 mars, à partir de 18h. Lire la suite