Dans la lande immobile, Sarah Moss

dans la lande immobile sarah moss

Le roman démarre sur une scène glaçante : une jeune fille dénudée, ligotée devant un groupe de personnes, une corde est passée autour de son cou. Une scène de punition, de sacrifice, qui s’efface, reste en fond lorsque le récit commence.

Silvie et ses parents, accompagné.e.s d’un professeur et de trois étudiant.e.s en archéologie, vont passer leurs vacances d’été à vivre comme les  hommes et les femmes de l’âge de fer.

Ce roman court est percutant, dans un huis clos au plus près de la nature, Sarah Moss dénonce la violence patriarcale et la force puisée dans l’espoir de liberté.

Traduction de l’anglais : Laure Manceau

Editions Actes Sud (mars 2020)

Se taire, Mazarine Pingeot

Mathilde bien éduquée, issue de parents célèbres  se fait piéger par un homme politique, Prix Nobel de la paix. Elle a été violée. De cette violence psychique et physique, elle se tait.

Mazarine Pingeot nous interroge sur la question du silence, du secret qui est analysé au fils des pages comme une auto-destruction de son identité. En effet, son corps qui a souffert ne peut être guéri à cause du poids de la famille qui refuse de parler, de la défendre. Le silence traumatique devient un sacrifice au détriment de sa vie et de sa reconstruction très difficile.

Avec #balancetonporc ou encore #metoo, l’auteure surfe avec beaucoup d’adresse sur la manipulation masculine sur la perversité humaine.
Ce thriller est brillant percutant se dévorant avec beaucoup de fluidité.

Editions Julliard (2019)