Titus n’aimait pas Bérénice, Nathalie Azoulai

titus n'aimait pas bérénice azoulai pol folio[Poche / Livre Audio]
Une femme, triste comme les pierres, la maîtresse abandonnée par son amant retourné au foyer familial, se plonge dans Racine, y cherche une réponse, un appui, une échappée.

Et nous voilà embarqué.e.s dans une biographie de Racine.
Fascinante. Vivante, vraie, proche, moderne.
La recherche de soi, de sa forme d’art, de son écriture. La quête du bon mot, de la bonne traduction, de trouver le rythme et le sens.
La concurrence. Molière le chouchou, Corneille l’érudit.
L’orgueil, l’ego qui se prend quelques coups.
L’amour, les femmes qui inspirent, qui manipulent, que l’auteur manipule aussi : la place troublante et trouble des Muses.
La passion. La mort.

Une superbe écriture. Avec des phrases à souligner, à retenir, à se répéter.

L’histoire de la narratrice est en filigrane, apparaît en fulgurance. Très poétique, dans la douleur, la reconstruction, les visages et les sensations restent flous, demeure la force du lien secret, d’être la femme de l’ombre, aimée, délaissée. Celle qui doit faire le deuil.
Un livre qui questionne sur ce que l’on garde, doit garder, d’une histoire finie, et ce que l’on doit oublier, dont on doit se détacher.

Un embarquement à chaque page.

Et qui donne très envie de (re)lire Racine et de le voir jouer.

À notre que le livre audio – lu par Elsa Lepoivre – est une véritable réussite !

Éditions P.O.L (sept 2015)
Éditions Folio.
Éditions Écoutez/Lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.