Vers les étoiles, Mary Robinette Kowal

En 1952, une météorite s’écrase dans l’océan, près de Washington. L’impact, suivi du tsunami, rase la Côte Est des États-Unis sur plus de 100km, puis touchera une grande partie du reste du monde.
Elma et Nathaniel York (elle mathématicienne et pilote – lui, ingénieur spatial) sont en week-ends lorsque la catastrophe a lieu, le couple va parvenir à rejoindre une base militaire, et très rapidement être impliqué dans l’équipe d’urgence – enfin surtout Nathaniel puisqu’il est un homme.

Alors que les militaires ouvrent la possibilité que les Russes sont derrière tout ça, Nathaniel et Elma, par des calculs, et des données récoltées, non seulement prouvent que c’est impossible, mais en plus, essayent d’avertir le gouvernement que l’impact et les désastres qui ont immédiatement suivis ne sont pas les pires conséquences de cette météorite : les répercutions climatiques vont être si graves que la Terre ne sera bientôt plus habitable…

Dans cette dystopie, ultra captivante, Mary Robinette Kowal décrit l’ascension lente et opiniâtre d’Elma, qui n’a que deux buts : sauver l’humanité, et être astronaute – car la solution serait d’aller coloniser la lune.

Ce livre est passionnant, et plonge dans l’univers de l’aérospatial, document et fiction se mêlent avec talent, on y découvre les entraînements des astronautes, la vie des calculatrices, l’aviation (les scènes de pilotage sont impressionnantes, on s’y croirait !). Et Kowal donne une place très importante aux femmes, décrit la difficulté de se faire entendre et d’avoir une place – même lorsqu’on en a les compétences – pour une femme, et également pour une femme noire.

Un livre féministe, écolo, antiraciste, qui se focalise sur l’humain plutôt que sur l’action et les exploits, on vit vraiment le quotidien de ces femmes (et ces hommes), avec leurs travers, leurs ambitions, leurs esprits de compétition, leur solidarité… etc… Qui résonne avec l’actualité.

Editions Denoël (oct. 2020)
Traduction : Patrick Imbert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.