Billy Wilder et moi Jonathan Coe

Un petit bijou d’élégance et de raffinement pour le nouveau roman de Jonathan Coe. Au cœur de l’âge d’or hollywoodien, Calista jeune femme d’origine grecque se retrouve fortuitement à la même table que Billy Wilder. Son charme et sa jeunesse vont convaincre Billy de l’embaucher comme assistante traductrice sur son dernier tournage Fédora  qu ‘il tourne en Europe et en Grèce avec Marthe Keller, William Holden et Al Pacino . On apprend des choses sur l’intimité du réalisateur d’origine juive allemande d’Irma la Douce ou encore de Certains l’aiment chaud, sur la déportation de sa mère et des heures sombres et amères de la deuxième guerre mondiale. Billy Wilder est désormais dépassé par la vague de nouveaux réalisateurs comme Spielberg, Coppola ou Scorsese et amorce la fin de sa carrière.

Un roman pour les amoureux du 7eme art, sur le temps qui passe,  pour les nostalgiques d’une époque. Une pépite littéraire qui donne envie de se replonger dans la filmographie de ce génie.

Editions Gallimard (Avril 2021)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.