L’homme qui danse, Victor Jestin

Le résumé de livre pourrait être très court, et peut-être ne pas avoir grand intérêt : un homme, Arthur passe la plupart de ses soirées/nuits en discothèque. Il ne vit que pour ça, ce moment où il sera dans la semie-obscurité, entourés de corps, soumis au rythme de la musique et de la danse.
Un livre où on entre presque à pas timides, Arthur a 40 ans, se réveille au petit matin dans la boite où il vient de passer une soirée. Quelque peu désorienté, il fait semblant de dormir pour ne pas attirer l’attention du serveur et du gérant.

Lire la suite

Rive Gauche – Métro 2033, Pierre Bordage

Reprenant l’univers de Dmitri Glukhovski (à sa demande), Pierre Bordage écrit un roman dystopique post-apocalyptique de haute volée (qui peut se lire complétement indépendamment de l’œuvre de Glukhoski).
Alors que la surface est devenue inhabitable, toute une population s’est installée dans les couloirs et stations du métro parisien. Une vie dans la quasi obscurité, où les espaces sont réduits (une grande partie du métro est ensevelie sous les décombres), avec un accès à la nourriture (peu ragoutante) très limitée, et forcément… de la violence un peu partout.

Lire la suite

Afterlove, Tanya Byrne

Lors d’une sortie scolaire, Ash rencontre Poppy et l’attraction est flagrante. Bien que tout les sépare
– milieux sociaux, culture, origine – le coup de foudre est immédiat.
Dès lors, c’est le début d’une histoire avec un avenir tout tracé : découvrir la ville main dans la main, aller à l’université, adopter un chat (comme toute lesbienne qui se respecte)…

Lire la suite

Porca Miseria, Tonino Benaquista

Ce récit autobiographique se raconte comme un roman initiatique. Un parcours de vie, de la naissance en France à Vitry-sur-Seine, de parents immigrés italiens qui ne parlent pas français.

Lire la suite