La vallée des fleurs, Niviaq Korneliussen

Après la claque Homo Sapienne, premier roman vif, tranchant, contemporain, j’attendais un nouvel ouvrage de Korneliussen avec impatience.
Et voilà qu’enfin arrive La vallée des fleurs.

La narratrice est une jeune femme intelligente, inuite, qui vit au jour le jour sa vie et son histoire amoureuse avec Maliina. Acceptée à l’université au Danemark, elle est à la fois ravie d’échapper au cocon familial très protecteur et inquiète à l’idée de laisser sa petite amie au Groenland.

En quelques allers-retours entre le Groenland et le Danemark, l’autrice tisse un récit introspectif, où les sentiments ont une place prédominante. Confrontée à la solitude, l’angoisse de la narratrice gagne de plus en plus de terrain. 

Lire la suite

L’autre qu’on adorait, Catherine Cusset

lautre-quon-adorait(Dédicace le mardi 6 décembre 2016, à 18h30)

A travers le portrait de Thomas, l’ami adoré, le fou de Proust, Catherine Cusset immerge son lecteur dans le milieu universitaire américain, distille des références à l’histoire, la musique, la littérature.
Et puis il y a aussi les amours de Thomas, des femmes lumineuses, mais toujours de passage, n’arrivant jamais à suivre complètement cet homme, son énergie et ses excès. Lire la suite

Une avalanche de conséquences, Elizabeth George

une_avalanche_de_consequencesLes romans policiers d’Elizabeth George ont le charme joliment désuet des longues histoires racontées par une grande tante au coin du feu avec une tasse de thé.

On se retrouve à Londres et dans sa campagne environnante. Les cottages côtoient les rues bruyantes de la capitale. Les gens « sans problème » se retrouvent confrontés aux crimes. Lire la suite