Ce qui gronde, Marie Petitcuénot

« Que ce qui gronde prenne maintenant toute la place. »
Laurent Gaudé, Mille vies.

C’est l’histoire d’une jeune mère de 3 enfants qui capitule. Derrière les apparences d’une famille heureuse, l’autrice qui cherche la perfection, dénote la routine, les semblants par des lettres qu’elle adresse à ces enfants qu’elle adore. Son expression se retrouve dans l’écriture.

Chaque maman se retrouve dans les moments parfois difficiles de la petite enfance, quand la charge mentale pèse lourdement entre les devoirs, le ménage, les repas, les weeks qui partent en décrépitude, les promesses qui ne tiennent pas. On a envie de croire que tout peut s’arrêter sauf cette tendresse maternelle, qui, elle, ne s’arrête jamais.

L’autrice écrit des actes de résistances bouleversants. Ce ne sont pas les enfants qui sont la cause de ce qui gronde mais la sensation de s’être oubliée de perdre sa vie, écrit avec des mots justes, tendre et en quête de libération car « sauver sa vie c’est sauver la votre ».

Lire la suite

Fugitive parce que reine, Violaine Huisman

Dans ce premier roman autobiographique, coup de poing et coup de coeur, Violaine Huisman trace une véritable ode à la mère imparfaite.

Dans la lignée d’Albert Cohen avec son Livre de ma mère, l’auteure revient sur son enfance, pas tous les jours très roses, pour éclaircir, pour comprendre et peut-être dédouaner sa mère de ses erreurs, de ses failles.

Lire la suite