La vie invisible d’Addie Larue, Victoria E. Schwab

1714, dans un petit village proche du Mans, Adeline Larue rêve de voir le monde.
Sa condition de jeune femme l’en empêche et son mariage semble inévitable. En dernier recours, elle en appelle aux créatures de la nuit pour sceller un pacte, à double tranchant.  Elle obtient l’immortalité… mais ne peut laisser de traces sur le monde, tel un fantôme à travers les siècles : jamais personne ne pourra se rappeler de son nom, de son histoire ou de son visage. Aussitôt rencontrée, aussitôt oubliée. 

Après des années d’errance, Addie perçoit plus finement les limites de son pacte : elle vit au mieux ses rencontres avec les artistes de chaque époque, découvre langues et cultures du monde entier – avec leurs lots d’émerveillements et parfois d’horreurs – jusqu’à arriver à New York. 

Et après 300 ans, sa présence éthérée devient plus tangible : un jeune libraire la reconnait. Une question la taraude : pourquoi ? Lire la suite