Vera, Karl Geary

vera karl geary rivagesHistoire de Sonny, un ado coincé dans une vie terne. Famille pauvre, famille de taiseux. Sonny ne veut pas prendre le chemin d’études dans le manuel, devenir ouvrier, mais il ne sait pas non plus quoi et comment faire autrement. Sonny qui est dans une école « de bourges », un lycée d’études générales, qui pourrait avoir sa chance, mais qui n’y trouve pas sa place.

Il est le pauvre, le débile, le voleur.
Sonny qui vole des bouts de vélos pour s’en construire un.
Sonny qui bosse le soir à la boucherie pour gagner quelques pièces, mais refuse de s’imaginer en faire son métier.
Sonny qui aide son père le week-end pour des travaux de bâtiments, et gagne encore trois pièces.
Des pièces, et des trésors d’objets qu’il planque dans une cachette secrète de la salle de bain. Lui qui rêve de s’échapper.
Il retrouve parfois Sharon à l’Antre des Chats, un coin sombre et planqué sur des rochers. Ensemble ils fument, boivent, et cassent leurs peines en silence, en se chahutant.

Puis Sonny croise Véra, la belle et énigmatique femme riche qui vit toute seule dans sa grande maison.
Immédiatement fasciné, attiré, aimanté, il va se rapprocher d’elle, et une troublante relation va naître, qui va les sauver, un peu, tous les deux, de leur solitude.
Lire la suite

Dans la maison du père, Yanick Lahens

dans-la-maison-du-pere-lahens-wespieser[Dédicace mercredi 30 novembre 2016, 18h30]

L’histoire commence par une ado (13 ans) dansant pieds nus dans la rue, et qui soudainement se fait frapper par son père.
Petit retour en arrière, où Alice Bienaimé se raconte, son enfance, sa famille, et la passion pour la danse qui grandit en elle.
Elle raconte, petite, les moments de complicité avec sa mère au piano, son oncle souriant, la musique autour d’eux.
Elle raconte la cuisinière et nourrice à la fois, Man Bo, qui cache ses pratiques vaudous, ses croyances et ses histoires fabuleuses (mais les transmet à Alice). Lire la suite

Nuit de Printemps, Tarjei Vesaas

Nuit_de_printemps, tarjei vesaasLes parents d’Hallstein et Sissel se sont absentés pour une nuit. Les deux adolescents (14 et 18 ans) ont la maison pour eux. Un souffle de liberté étrange. Sissel a Tore qui lui tourne autour (et espère peut-être bien profiter de cette nuit sans parent) mais celle-ci se montre plutôt froide, avec un comportement qui échappe à Tore et à Hallstein. Hallstein qui croit encore à la magie des signes, a les sentiments à fleur de peau, et entre dans la vie d’un pas léger et attentif.
Et puis, dans leur petit univers, voilà que débarque toute une famille en détresse. Tombée en panne de voiture un peu plus bas, ils cherchent un refuge pour la nuit. Lire la suite