Là où nous dansions Judith Perrignon


« J’ai vu l’aigle à tête blanche tourner au-dessus du Project, l’autre jour. L’immeuble où j’ai grandi est devenu l’abri des rapaces. Il y a tout ce qu’il faut là-haut, dans les étages, vêtements déchirés, fauteuils défoncés, cloisons affaissées, fils arrachés, télés renversées, capotes usées, tout le reliquat, toutes les fibres de nos vies pour tisser le nid de notre emblème national. »

Détroit 2013, l’effondrement d’un immeuble c’est aussi la démolition d’une vie de quartier, de ses habitants, de son environnement social et économique. Ce roman ou les voix se croisent entre 1960 et aujourd’hui est passionnant. Avec son style très documenté, le livre nous plonge au cœur d’une enquête sur un corps enfoui dans les décombres de la démolition, celui de Frat Boy artiste peintre de street art libre.

Lire la suite