La vie parfaite, Silvia Avallone

silvia avallone la vie parfaite liana leviBologne et ses environs. Quartier de tours où Adèle vit ses premiers émois amoureux avec un petit délinquant. Elle est enceinte. Enfermée dans ce quartier, sans perspective, elle va accoucher. Seule.
Dans le centre de Bologne, Dora veut un enfant, à tous prix, depuis toujours. Avec son mari, ils n’y arrivent pas. A surveiller les cycles jusqu’à l’obsession, à courir les médecins, à expérimenter les traitements, leur couple est à l’agonie. Lire la suite

Gabacho, Aura Xilonen

gabacho-xilonenGabacho, avant tout, c’est une langue qui frappe, qui surprend, désarçonne, fait rouler dans la poussière, et se relever les poings dressés, prêt à prendre des coups.
Haletant. Saccadé. Une respiration tendue.
C’est toute la vie de Liborio qui surgit dans ces lignes. Lui, le narrateur. Un immigré clandestin. Un mexicain qui a franchit la frontière dans une rage de vivre, de survivre, qui ne le quitte jamais, et qui se retrouve dans une ville obscure des États-Unis, probablement en transition, en tout cas en quête d’une nouvelle vie. Lire la suite

Il était une fois l’inspecteur Chen, Qiu Xiaolong

il était une fois l'inspecteur chen, qiu xiaolongChen est le personnage principal de la dizaine d’ouvrages que Qui Xialong a écrit. Les intrigues se passent toujours avec la corruption des personnes au pouvoir actuellement. C’est avec la révolution culturelle qui a fait tant de mal aux intellectuels chinois il y a 50 ans que tout commence.
Citations de Mao : « Chacun de nous doit être un boulon que l’état visse où bon lui semble. » ou encore « La classe ouvrière doit être la classe dirigeante dans tous les domaines. » 
Lire la suite

Vi, Kim Thuy

vi kim thuy liana levi Vi, c’est le prénom d’une petite fille qui veut dire précieuse minuscule microscopique. Elle est la dernière de la fratrie, qui a fui le Vietnam avec sa mère et ses frères pendant la guerre.
Après un passage dans un camp de réfugiés en Malaisie, la famille ira habiter à Québec, où elle vivra une adolescence discrète. Elle ira ensuite étudier à Montréal, se fera des amis, tombera amoureuse, travaillera, voyagera beaucoup… et devra surtout apprendre, à travers tout cela, à trouver qui elle est vraiment.

Lire la suite

La désorientale, Négar Djavadi

la desorientale, djavadi[Dédicace le dimanche 11 décembre, à 16h30]

[Rentrée Littéraire 2016]
[Prix du Style – Prix Lire – Prix Folies d’encre]

Kimiâ, narratrice de ce roman, est une iranienne immigrée en France. Partie à dix ans de son pays d’origine, elle s’est installée à Paris avec sa famille pour démarrer une nouvelle vie, loin de la dictature, des bombardements et des arrestations arbitraires habituels en Iran dans les années 70. Lire la suite